BFMTV

Michel Onfray quitte le plateau de Zemmour et Naulleau, Eric Zemmour "furieux"

Eric Zemmour et Eric Naulleau sur le plateau de "Zemmour et Naulleau", mercredi.

Eric Zemmour et Eric Naulleau sur le plateau de "Zemmour et Naulleau", mercredi. - Capture d'écran - Paris Première

Le philosophe a posé un lapin aux deux polémistes, mercredi soir sur Paris Première. Agacé de devoir attendre en coulisses le début de l'émission Zemmour et Naulleau, qui avait pris du retard, il est parti.

Michel Onfray, invité mercredi soir dans l'émission de Paris Première Zemmour et Naulleau, n'est finalement pas apparu sur le plateau. Le philosophe n'aurait pas supporté, comme l'a indiqué la production, à Puremédias de devoir attendre en coulisses le début de l'émission qui avait pris du retard. "Michel Onfray a été convoqué comme chaque invité un peu en avance pour pouvoir être maquillé. Il devait passer sur le plateau à 11h45, mais à 12h05, il a été pris d'un accès d'énervement, il a dit qu'on ne le faisait pas attendre, il a pris ses affaires et il est parti", a-t-elle précisé au média en ligne.

Résultat, l'émission a dû être amputée de 25 minutes et Eric Zemmour a fait part de son agacement. "Je m'apprêtais à dire 'Voici Michel Onfray' (...) et Michel Onfray a décidé, parce que nous sommes un peu en retard c'est vrai, de quitter les coulisses. On le regrette beaucoup, à la fois pour les téléspectateurs et pour nous", a d'abord expliqué l'animatrice de l'émission Anaïs Bouton.

"Très irrespectueux"

Réagissant à son tour, le polémiste Eric Zemmour a lancé: "Je n'ai pas grand-chose à dire, je suis assez furieux. D'abord parce que j'aime beaucoup Michel Onfray. J'aime débattre avec lui, ça fait longtemps qu'on débat avec lui, j'aime aussi sa liberté de penser, son caractère, le fait qu'il ne soit pas sectaire, ce qui pour un type de gauche est assez rare. Donc c'est justement parce que je l'aime beaucoup que je suis furieux contre lui".

Les trois hommes ont déjà débattu sur Paris Première dans l'émission Zemmour et Naulleau, en janvier 2015.

"J'ai beaucoup travaillé en attendant sa venue, j'ai beaucoup de désaccords avec lui et c'est ça qui m'intéresse (...) Peut-être que ce n'est pas bien de faire attendre Michel Onfray, c'est irrespectueux de le faire attendre un quart d'heure, mais c'est très irrespectueux de sa part de partir et de nous priver de sa présence et du débat qu'on avait prévu d'avoir avec lui", a ajouté Eric Zemmour.

Magali Rangin