BFMTV

"L'Amour est dans le pré": depuis le confinement, les candidats sont "plus motivés pour trouver l'âme sœur"

L'Amour est dans le pré

L'Amour est dans le pré - M6

L'émission de speed-dating de M6 se mobilise en plein confinement pour permettre aux agriculteurs d'obtenir des lettres de leurs prétendants et prétendantes.

La télévision s'adapte au confinement. Si certaines émissions doivent recourir aux rediffusions après avoir épuisé leur stock d'épisodes inédits, L'Amour est dans le pré est confrontée à une situation pour l'heure inédite dans son histoire.

La traditionnelle épreuve du courrier, où prétendantes et prétendants déclarent leur flamme aux agriculteurs et agricultrices, doit se tenir cette année à distance afin de bien respecter les exigences de distanciation sociale. Depuis la diffusion des portraits en mars, la Poste a été contrainte de réduire sa cadence et les candidats reçoivent davantage de vidéos et de mails que de lettres:

"Les mails sont plus personnels en ce moment et il y en a beaucoup plus", a indiqué au Parisien Anne Cantegrit-Thomas, conseillère artistique de l'émission. "Confinés, les gens ont plus de temps et s'investissent davantage dans leurs écrits. Il y a beaucoup plus de vidéos, surtout pour nos agriculteurs les plus jeunes comme Jérôme, Mathieu, Paul-Henri ou Laurent."

"Ils sont plus motivés pour trouver l'âme sœur"

La crise actuelle a permis aussi à chacun de revoir ses priorités: "Cette période de confinement est aussi un moment de remise en cause des priorités, de retour aux valeurs importantes, celles qui comptent. Et les célibataires sont d'autant plus motivés pour trouver l'âme sœur", ajoute la conseillère artistique.

Autre nouveauté: les prétendants et les prétendantes contactent directement sur Facebook les élus de leur cœur. "Dès l'annonce du confinement, on a créé une page pour chaque agriculteur et on peut leur envoyer des messages directement par Messenger", révèle Maxime Chanzy, responsable du numérique de l'émission.

Le tournage de l'ouverture des courriers aurait dû avoir lieu fin avril. Il est reporté à "la fin du confinement": "Mais rien ne changera dans le calendrier entre cette étape et les speed-datings ensuite", indique Anne Cantegrit-Thomas, qui précise que pour l'heure "la sélection est loin d'être terminée": "allez-y, continuez à envoyer des lettres!"

Jérôme Lachasse