BFMTV

Eurovision 2017: l'Ukraine pourrait ne pas organiser l'événement

La première demi-finale de l'Eurovision

La première demi-finale de l'Eurovision - Elena Volotva - EBU

Le pays chargé d'organiser la prochaine édition de la compétition musicale, en raison de la victoire de sa chanteuse Jamal en mai dernier, pourrait ne pas accueillir les 43 participants.

La prochaine édition de l'Eurovision aura-t-elle bien lieu en Ukraine? Si l'événement a pour coutume de se dérouler dans le pays du vainqueur de l'édition précédente, il pourrait bien en être autrement cette année. Une information rapportée par le site WIWIBLOGS, spécialiste du concours de chant européen.

Plusieurs éléments viennent en effet compromettre la candidature naturelle de l'Ukraine, due à la victoire de la chanteuse Jamala, le 14 mai dernier.

> Du retard sur le calendrier initial

La chaîne NTU, qui doit diffuser l'Eurovision en Ukraine, a pris beaucoup de retard: trois mois par rapport à la date initiale. Si bien que NTU a eu droit à un rappel à l'ordre de la part des organisateurs de l'événement, lors de leur venue à Kiev en octobre dernier.

> Un pays en crise

La situation est plus que tendue entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes. Depuis plusieurs années, les affrontements sont récurrents et certaines zones sont devenues dangereuses voir même inaccessibles. Cette situation pousse les organisateurs de la compétition musicale à s'interroger sur la sécurité de l'événement.

> Un événement coûteux

L'Eurovision est un show impressionnant qui nécessite de gros moyens financiers. 43 pays seront présents en Ukraine en 2017 pour une cérémonie retransmise en direct et en simultané par tous les diffuseurs participants . Soit pas moins de 200 millions de téléspectateurs. L'événement permet - au delà de l'idée fédératrice de départ - au pays organisateur, de montrer sa puissance économique en rivalisant avec les propositions faites les années précédentes.

Or, l'Ukraine traverse une période financièrement compliquée, en raison de la guerre et de la crise politico-économique. L'Ukraine avait pourtant annoncé en septembre dernier, un budget d'environ 33 millions d'euros pour organiser l'Eurovision. Le comité rendra sa décision finale le 8 décembre prochain. 

Romain Iriarte