BFMTV

Coronavirus: le CSA lance une étude sur la place réservée aux femmes dans les médias pendant la crise

Une personne regardant la télévision (photo d'illustration)

Une personne regardant la télévision (photo d'illustration) - BFMTV

Des programmes d'information diffusés pendant la pandémie seront étudiés pour comparer la place réservée aux hommes et aux femmes, dans l'objectif de "lutter contre les discriminations".

Le CSA a annoncé jeudi le lancement d'une étude sur la place des femmes dans les médias "dans le contexte particulier que traverse le pays". Le Conseil va analyser un panel de programmes d'information diffusés entre mars et avril 2020 à des moments clés de cette actualité, a précisé le CSA dans un communiqué. 

Ses résultats et recommandations seront rendus publics à la mi-juin afin de "contribuer au débat", en échangeant avec les chaînes mais aussi le secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations ou la mission parlementaire de Madame Céline Calvez. Le CSA se dit "plus que jamais engagé dans la lutte contre les discriminations".

"S'assurer de la représentativité" des femmes

Début avril, peu après le tollé suscité par une Une du Parisien, qui mettait en avant quatre experts masculins, la députée LREM Céline Calvez a été chargée d'une mission sur "la place des femmes dans les médias en temps de crise", afin de "formuler des propositions pour s'assurer de leur représentativité".

En période de crise, "les experts doivent aussi être des expertes, et les femmes ne peuvent être exclues de la réflexion publique ou des représentations publiques", estimait la secrétaire d'État Marlène Schiappa dans sa lettre de mission à la parlementaire.

B.P., avec AFP