BFMTV

Charles Consigny quitte On n’est pas couché pour se consacrer à son métier d'avocat

Charles Consigny dans ONPC

Charles Consigny dans ONPC - France 2

Le chroniqueur de Laurent Ruquier annonce son départ de l'émission moins d'un an après son arrivée.

Charles Consigny quitte On n'est pas couché. Moins d'un an après son arrivée dans l'émission de Laurent Ruquier, le chroniqueur entend désormais se consacrer entièrement à sa carrière d'avocat. Il a annoncé sa décision dimanche soir dans les colonnes du Parisien:

"Je souhaite être avocat à 100 %. Comme il l’a annoncé, Laurent Ruquier prépare une nouvelle formule. Cette saison à On n'est pas couché m’a beaucoup intéressé et conforté aussi dans l’idée que le métier d’avocat est ma vocation."

Au cours de cette interview, Charles Consigny dresse son bilan de chroniqueur. Selon lui, sa relation avec Christine Angot était "plutôt compliquée": "nous n’avions pas les mêmes idées, donc il y a parfois eu des étincelles", explique-t-il, avant d'ajouter: "Mais il m’a semblé qu’on a tout de même pu avoir une forme de complicité."

"Nous avons pu nous agacer l’un l’autre"

Il reconnaît également avoir eu quelques tensions avec Laurent Ruquier: "Il y a eu des moments où nous avons pu nous agacer l’un l’autre mais j’ai vu un grand pro à la manœuvre [...] J’ai beaucoup appris auprès de lui et l’en remercie. Je crois que lui et moi reprenons notre chemin en parfaite amitié."

Charles Consigny a été au centre de plusieurs polémiques (avec notamment Muriel Robin et Kiddy Smile) et ne regrette rien: "Une attaque ne peut m’atteindre que si j’accorde du crédit à l’attaquant or ces gens ne sont pas crédibles à mes yeux comme acteurs du débat public. Je n’ai pas cherché le clash car je réserve mes colères."

"Je défends des idées qui méritent de l’être"

L'ancien chroniqueur continue de revendiquer ses idées de droite: "Je défends des idées qui méritent de l’être et je vais continuer à le faire! Elles sont tranchées, libérales et quasi inexistantes dans le débat public où il est de plus en plus difficile de les faire entendre sans se faire clouer au pilori." 

S'il veut se consacrer entièrement à sa carrière d'avocat, Charles Consigny ne s'interdit pas de revenir à la télévision. Et de se lancer d'ici quelques années dans la politique "pour représenter une grande partie des électeurs qui demandent de réformer le pays."

Jérôme Lachasse