BFMTV

Laurent Ruquier s'emporte contre un "journaliste des gilets jaunes" qui l'aborde

Laurent Ruquier - Image d'illustration

Laurent Ruquier - Image d'illustration - Bertrand Guay - AFP

A deux reprises, le ton est monté entre l'animateur et Marc Rylewski, qui interroge les célébrités à même la rue.

Marc Rylewski, alias Isadora Duncan sur les réseaux sociaux, s'est fait comme spécialité depuis plusieurs semaines d'aborder, de manière plutôt familière, célébrités et personnalités des médias, à même la rue.

Plus tôt dans la semaine, sa rencontre avec Laurent Ruquier s'est déroulée en deux actes. Première séquence, tôt dans la journée, lorsque l'animateur et producteur est repéré dès sa sortie d'un taxi. Ce dernier, ne goûtant que très modérément l'idée de se faire filmer à même la rue, hausse le ton et tente de repousser son interlocuteur.

"Je connais votre système, je vous ai vu avec Aphatie, je n'ai pas envie que vous me filmiez", lui explique fermement Laurent Ruquier. 

Plus tard dans la vidéo, une troisième personne intervient afin de séparer les deux hommes. Là, Marc Rylewski tente l'ironie en expliquant que le journaliste-présentateur est "son amant" et "qu'ils ont une petite discussion".

Le deuxième acte a lieu quelques heures plus tard, en plein jour cette fois. Une nouvelle fois, Marc Rylewski aborde Laurent Ruquier qui hausse le ton et tente de le frapper. 

"Je vais te péter la gueule, tu te tires. Je vais appeler les flics" s'est-il écrié.

Là encore, une troisième personne, se présentant comme un avocat, s'interpose. "Je suis avocat, vous n'avez pas le droit de filmer des gens à leur insu dans la rue", lui explique-t-il, tandis que l'animateur poursuit son chemin.

Ce n'est pas la première fois qu'une célébrité abordée par Marc Rylewski perd son calme. si Jean-Michel Aphatie, première de sa longue liste de "victimes" avait su exposer ses arguments dans le calme, d'autres, comme Bernard Tapie, avaient menacé de frapper le vidéaste.

Hugo Septier