BFMTV

Celebrity Apprentice: Arnold Schwarzenegger a fait ses premiers pas à la place de Donald Trump

Arnold Schwarzenegger, le 9 décembre 2016

Arnold Schwarzenegger, le 9 décembre 2016 - Richard Shotwell - AFP

L'ancien gouverneur de Californie a présenté lundi soir sur NBC, son premier numéro de Celebrity Apprentice, incarné jusqu'en 2015 par Donald Trump.

Lundi soir, Arnold Schwarzenegger a repris les commandes de Celebrity Apprentice. Pour son premier numéro, l'acteur et ancien gouverneur de Californie a tenté de faire oublier Donald Trump. L'homme d'affaire, élu à la tête des Etats-Unis en novembre dernier, incarnait jusqu'alors le programme diffusé sur NBC depuis 7 saisons.

Pour imposer son style, Arnold Schwarzenegger a apporté quelques modifications à l'émission. La plus attendue des téléspectateurs américains était la phrase utilisée au moment de renvoyer l'un des candidats. Donald Trump utilisait une phrase devenue culte au fil des saisons de The Apprentice: le fameux "You're fired!" (Vous êtes viré!).

Pour se démarquer, l'acteur a choisi de lancer aux deux premiers prétendants éliminés: "Vous avez terminé. Maintenant retournez à l'hélicoptère".

Terminator et Predator

Une formule qui n'est autre qu'un clin d'œil à ses répliques cultes dans deux de ses films: Terminator (1984) ("You're terminated") et Predator (1987) ("Go to the chopper").

Lancé en 2008, Celebrity Apprentice est une ramification de l'émission The Apprentice, diffusée pour la première fois en 2004 sur NBC. Depuis leur création, les deux programmes tournaient autour de Donald Trump et de sa capacité supposée à dénicher des personnes possédant un talent pour les affaires.

Dans une grande salle de réunion de la Trump Tower, le magnat de l'immobilier recevait les candidats et en écartait un par émission. Désormais, le programme n'est plus enregistré à New York mais à Los Angeles, ville où réside Arnold Schwarzenegger.

S'il n'incarne plus l'émission, le président élu reste toutefois producteur exécutif du show télé. 

Romain Iriarte avec AFP