BFMTV

Accusations d'homophobie dans TPMP: le mea culpa de Cyril Hanouna

Cyril Hanouna sur le plateau de "TPMP" le 18 mai 2017

Cyril Hanouna sur le plateau de "TPMP" le 18 mai 2017 - Capture d'écran C8

Au cœur d’une polémique à la suite de canulars téléphoniques ayant piégé des homosexuels, Cyril Hanouna s’est une nouvelle fois expliqué ce soir dans son émission Touche pas à mon poste!.

Epaulé par toute son équipe, Cyril Hanouna s’est longuement exprimé ce soir pour tenter de mettre fin à la polémique. Depuis jeudi 18 mai et la diffusion de TPMP Radio Baba, une émission consacrée aux canulars téléphoniques sur C8, l’animateur-producteur est sous le feu des critiques.

En cause, plusieurs séquences de ce prime-time ont été qualifiées d'homophobes par de nombreux internautes ainsi que des militants. On y voit l’animateur piéger par téléphone des personnes homosexuelles et emprunter une voix et des manières efféminées, les incitant aux échanges salaces sous les rires du public.

Les signalements au Conseil supérieur de l’audiovisuel n’ont pas tardé. A ce jour, le CSA a reçu plus de 20.000 plaintes concernant cette seule émission, un record.

"On a commis une erreur"

A plusieurs reprises pourtant, Cyril Hanouna s’était défendu de toute homophobie: le lendemain même du fameux prime-time, dans un entretien pour le blog de Jean-Marc Morandini et sur son compte Twitter.

Ce lundi soir, changement de ton: l’animateur admet avoir commis une erreur en piégeant par téléphone en direct. "On a commis une erreur, j’ai commis une erreur, et si cette erreur peut permettre de faire avancer le combat et au contraire de défendre des causes comme ça (…) Si on peut faire avancer les choses, on le fera".

Un "acharnement médiatique"

Au-delà de ce mea culpa, l'animateur s’est également insurgé contre ce qu'il considère comme un "acharnement médiatique".

D'après lui, s’il a été la cible de toutes les critiques, c’est parce qu’il y a "beaucoup de rivalité" dans le milieu audiovisuel. "Il y a des gens qui font ça un peu gratuitement, pour une petite bataille médiatique et économique" assure l'animateur de C8.

Et quant aux médias qui critiquent son émission, Cyril Hanouna est on ne peut clair: "Je m’en fous de leur avis".

Hervine Mahaud avec J.A.