BFMTV

19h le dimanche: le pari raté de Laurent Delahousse?

Laurent Delahousse sur le plateau de "19H le dimanche"

Laurent Delahousse sur le plateau de "19H le dimanche" - Nathalie Delépine - FTV

Lancé en septembre dernier, le nouveau rendez-vous dominical du journaliste de France 2 peine à trouver son public. Au point de disparaître prochainement de la grille?

Le projet était ambitieux, attendu au tournant et forcément risqué. A la rentrée, France 2 offrait enfin à Laurent Delahousse la case tant convoitée du 19h, le dimanche soir. Une case occupée jusqu'alors par le taulier du PAF, Michel Drucker. En récupérant la tranche élargie de 19h à 21h, le journaliste des JT du week-end bénéficiait d'une vitrine idéale pour le grand projet "haut de gamme" qu'il mûrissait depuis plusieurs années. Mais sept mois après, le bilan est compliqué à défendre pour le présentateur, comme le révèle L'Opinion.

Ce dimanche 18 mars, 19h le dimanche a notamment réalisé sa plus faible audience en part de marché depuis sa création. Nos confrères rapportent que la case a perdu 200.000 téléspectateurs en moyenne depuis son lancement en septembre. Un revers pour cette émission qui se voulait très "magazine" et qui a finalement profité à ses deux rivaux principaux, 7 à 8 sur TF1 et 66 minutes sur M6.

Un "gouffre économique"

Si l'émission de France 2 soigne sa programmation, ses invités et s'est offert de jolis coups (Bernard Tapie y a évoqué son cancer pour la première fois, Sylvie Vartan leur a réservé sa première réaction télévisée dans l'affaire de l'héritage de Johnny....), la formule semble avoir du mal à prendre. Le prédécesseur de Laurent Delahousse n'avait d'ailleurs pas manqué d'ironiser à ce sujet quelques semaines seulement après le début de l'émission.

Contraint de décaler Vivement Dimanche prochain à 18h, Michel Drucker avait déclaré à ce sujet dans TV Mag. "Je pensais que les téléspectateurs allaient être perturbés, mais il s’avère que non. Ils sont restés et sont même plus nombreux: quand on rend l’antenne, on est à près de 2,5 millions... Plus nombreux que sur la case 19h le dimanche tant désirée par Laurent..."

Des motifs d'espoirs?

Mais Michel Drucker n'est pas le seul à avoir constaté le désamour du public pour la nouvelle émission de la star du JT de France 2. L'Opinion révèle que 19h le dimanche a même failli être supprimé dès le mois de janvier en raison de son coût (100.000 euros par numéro pour la tranche 19h-21h, qualifié de "gouffre économique" par un dirigeant).

Quel avenir alors pour le grand pari de Delahousse? Si France 2 n'a pas encore tranché pour la suite de 19h le dimanche, le journaliste, qui pourrait ressortir affaibli par cet échec, peut malgré tout se raccrocher à quelques motifs d'espoir. La case de 19h est à la peine côté audiences, mais elle a tout de même augmenté de 1,4 point sur un an sur la cible commerciale de la fameuse "ménagère" de moins de 50 ans. Et son rendez de 20h30, prenant la forme d'un long entretien, est lui parvenu à fidéliser un public.

Fabien Morin