BFMTV

Quand Kurt Russell hébergeait Lady Di et ses enfants dans son ranch au Colorado

Kurt Roussel, Lady Di

Kurt Roussel, Lady Di - AFP

Pour échapper aux paparazzis, la princesse britannique s'était réfugiée quelques temps dans la résidence de l'acteur avec ses fils.

Interviewé sur le plateau de l'émission australienne The Project à l'occasion de la sortie du film Les Huit Salopards de Quentin Tarantino, dans lequel il tient l'un des rôles principaux, Kurt Russell en a profité pour raconter une anecdote... royale.

Dans les années 90, l'acteur s'était lié d'amitié avec la princesse Diana, rencontrée à l'avant-première londonienne du film Backdraft, en 1991, où le Prince Charles et elle étaient alors invités. 

"Ils faisaient un truc... un truc royal. J'étais entre eux deux, plutôt intéressant à l'époque! Ils ne s'entendaient pas super bien", explique Kurt Russell, qui avait déjà remarqué la tension qui régnait au sein du couple - qui se séparera officiellement en décembre 1992.

Une invitation pour un séjour dans le Colorado

"Au cours de la soirée, nous avons parlé des paparazzi et des difficultés qu'elle avait à aller ici ou là, tout ça. Alors je lui ai dit 'eh bien, si un jour vous en avez l'occasion, vous savez, vous pouvez venir au ranch, nous avons une allée privée bien longue et c'est compliqué pour les paparazzi d'y accéder, peut-être que cela vous plairait'", raconte la star hollywoodienne. 

Une invitation qui tombe au moment opportun: à cette époque, la presse à scandale s'acharne de manière inquiétante sur Lady Di.

La compagne de Kurt Russell, Goldie Hawn, demande de l'aide à Sarah Ferguson, épouse du prince Andrew et belle-soeur de Charles et Diana, afin d'organiser un séjour dans le ranch familial, dans le Colorado.

"Goldie et Fergie se connaissaient par le biais d'un ami commun et elles ont arrangé tout cela, elle est venue avec ses garçons et ils sont restés à la maison", poursuit l'acteur. 

La princesse et ses enfants, William et Harry, alors âgés de 13 et 11 ans, viendront ainsi passer quelques jours en 1995, loin de tout tapage médiatique.

Bonnie, la gouvernante qui s'est occupé de la famille royale durant leur visite, est même devenue si proche de Lady Di que cette dernière lui envoyait ensuite une carte "à chaque Noël", conclut Kurt Russell.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV