BFMTV

Le prince William évoque la mort de sa mère, Diana: "Le choc est toujours en moi"

Le prince William à Londres, le 7 avril 2017

Le prince William à Londres, le 7 avril 2017 - Hannah McKay - AFP

Quelques jours après son frère Harry, William a accepté de revenir sur la mort de sa mère, Lady Diana. "Vingt ans après, je pense toujours à elle", confie le prince.

Il n'avait que 15 ans. Le 31 août 1997, le prince William a perdu sa mère, Lady Diana, après son accident de voiture sous le pont de l'Alma à Paris. Vingt ans après, le duc de Cambridge, très pudique sur le sujet, a accepté de sortir de sa réserve dans le cadre d'un documentaire diffusé ce mercredi 19 avril sur la BBC et consacré à un sujet qui le touche particulièrement: les troubles de santé mentale.

Quelques jours après les confidences de son frère cadet, le prince Harry, qui évoquait le "chaos total" dans lequel il avait vécu après la mort de sa mère, William est revenu à sa façon sur ce douloureux sujet dans le film Mind Over Marathon. Une femme, qui tentait de surmonter le suicide de son mari provoqué par la mort de leur enfant de 1 an, demandait au prince de 34 ans comment se remettre d'un tel choc: "Quand vous avez perdu votre mère, vous étiez un peu plus vieux que mes enfants. Je m'inquiète de la façon dont ils vont grandir. Ca va aller, n'est-ce pas ?"

"Je vais prendre un moment pour me calmer..."

"Ils vont aller parfaitement bien, a tenu à la rassurer le prince William. Avec une mère comme vous, ils iront parfaitement bien. Comme vous dîtes, le choc est la chose la plus importante. J'ai mes raisons de vouloir m'impliquer dans la santé mentale avec ce qui est arrivé à ma mère quand j'étais plus jeune. Vingt-ans après, le choc est toujours en moi. Les gens prétendent que le choc ne peut pas durer si longtemps, mais si."

Ce mardi 18 avril, le prince William a assisté à la projection en avant-première du documentaire avec son épouse Kate Middleton. Sur scène, celui qui a créé avec son frère Harry, et sa compagne, la fondation Heads Together, était très ému, notamment au moment d'évoquer sa mère Lady Di. Comme le rapporte le Daily Mail, il a glissé à l'assistance lors de son discours: "Oh, en réalité, j'en perds ma voix, et je suis très ému. Je vais prendre un moment pour me calmer..."

Le père de George et Charlotte a alors poursuivi son allocution pour rappeler les raisons de son implication avec sa fondation, l'importance de sensibiliser les gens sur les troubles de santé mentale, confiant au passage éduquer ses enfants en les encourageant à "parler de leurs émotions".

Fabien Morin