BFMTV

Le prince George et la princesse Charlotte seront présents à la cérémonie en hommage à Lady Di

Lady Diana à Washington, le 4 octobre 1990

Lady Diana à Washington, le 4 octobre 1990 - Kevin Larkin - AFP

Une cérémonie privée sera organisée ce samedi 1er juillet en l'honneur de Lady Diana, disparue il y a vingt ans.

Ce samedi 1er juillet, elle aurait eu 56 ans. Vingt-ans après la mort de Lady Diana dans un accident de la route sous le pont de l'Alma à Paris, une cérémonie privée sera organisée dans la demeure familiale de la princesse de Galles, à Althorp House dans le Northamptonshire où celle-ci a été enterrée. Dans un communiqué, Kensington Palace a rapporté que la cérémonie, qui se tiendra "le jour anniversaire de la Princesse", sera conduite par l'archevêque de Canterbury en présence de sa famille.

En effet, les deux enfants de Diana, les princes William et Harry, seront présents à cette cérémonie. Le duc de Cambridge sera accompagné de son épouse, Kate Middleton ainsi que de leurs enfants, le prince George et la princesse Charlotte. Earl Spencer, le frère de Lady Di, et ses soeurs sont également attendus, ce qui ne sera pas le cas du prince Charles qui se trouvera ce jour-là au Canada avec son épouse, Camilla.

Si Kensington Palace a souhaité communiquer publiquement sur cette "cérémonie", c'est aussi parce que, selon les propos rapportés par le journaliste de la BBC Peter Hunt, il est "difficile de le garder secret" en cette année qui marque les vingt ans de la disparition de la princesse. Encore aujourd'hui, les circonstances de la mort de Lady Di, le 31 août 1997, font l'objet de nombreuses spéculations.

Une statue à l'effigie de Lady Di

Alors qu'ils s'étaient réfugiés dans le silence pendant des années, les princes William et Harry acceptent depuis quelques mois d'évoquer publiquement la mort de leur mère. Dans un entretien au Telegraph, Harry confiait notamment avoir vécu dans "un chaos total" après sa disparition, assurant avoir eu recours à un soutien psychologique pour surmonter le traumatisme. A la BBC, William assurait que "le choc" était toujours en lui, vingt ans après.

Pour le triste anniversaire de la mort de leur mère, les deux fils de la princesse de Galles ont tenu à honorer sa mémoire en faisant ériger une statue à son effigie à l'extérieur du palais de Kensington, l'ancienne résidence de Lady Di où le prince William, son épouse Kate et leurs deux enfants George et Charlotte vivent désormais.

"Vingt années ont passé depuis le décès de notre mère, et le temps est venu de faire reconnaître, avec une statue permanente, l'influence positive qu'elle a eue au Royaume-Uni et dans le monde", avaient alors déclaré en janvier dernier les deux princes.

Fabien Morin