BFMTV

En visite au Pakistan avec Kate, le prince William évoque sa mère Diana

William et Kate à Islamabad, au Pakistan

William et Kate à Islamabad, au Pakistan - Aamir QURESHI - AFP

Alors qu'il visitait une école de filles à Islamabad, au côté de son épouse Kate Middleton, le duc de Cambridge a évoqué sa mère.

Le prince William, "fan" de sa mère Lady Di. Le duc de Cambrige et son épouse Kate ont marqué leur attachement à l'éducation des femmes, mardi, en faisant de la visite d'une école de filles à Islamabad la première étape de leur tournée au Pakistan, pays profondément patriarcal.

Le couple royal s'est assis aux côtés de jeunes élèves apprenant les mathématiques, dont l'uniforme bleu rappelait la couleur du shalwar kameez (pantalon ample et tunique, l'habit traditionnel pakistanais, NDLR) que portait Kate.

"Tous deux voulaient leur parler de manière naturelle (...) donc c'était très bien", a commenté Khadija Bakhtiar, directrice d'une ONG promouvant l'éducation, qui a assisté à l'échange.

Fan de sa mère, Lady Di

Selon le Daily Mail, William, informé que les écolières étaient "de grandes fans" de sa mère Lady Di, s'est fendu d'un sourire et a répondu: "Oh, vraiment? C'est tellement adorable. J'étais moi aussi un très grand fan de ma mère. Elle est venue ici à trois reprises. J'étais vraiment très petit". 

Cette visite est plus que symbolique pour William, dont la mère Lady Di a eu une relation de deux ans avec le chirurgien pakistanais Hasnat Khan, peu avant sa mort en 1997.

William et Kate ont passé environ une demi-heure dans cet établissement public, qui compte quelque 1.000 élèves de l'école primaire au lycée. Ils en sont repartis sous les sourires des écolières.

Un programme tenu secret

Le couple a ensuite été emmené dans un convoi sécurisé dans les collines bordant Islamabad, où il a visité un bâtiment d'agents environnementaux. Ils doivent rencontrer le Premier ministre Imran Khan, qui était un ami de la princesse Diana, la mère de William.

Le programme du prince William et de son épouse au Pakistan est tenu secret. La sécurité est renforcée pour la première visite d'un membre de la famille royale britannique depuis 2006, quand Charles, le père de William, était allé au Pakistan, accompagné de son épouse Camilla.

En plus d'Islamabad, William et Kate devraient se rendre à Lahore, l'ancienne capitale de l'empire moghol (qui régna sur l'Asie du Sud entre les XVIe et XIXe siècles), au riche patrimoine architectural et religieux.

Le couple princier est aussi attendu dans les montagnes verdoyantes du nord ainsi que près de la frontière avec l'Afghanistan dans l'ouest, selon l'ambassadeur britannique au Pakistan, Thomas Drew.

Nawal Bonnefoy avec AFP