BFMTV

Testament contesté de Johnny Hallyday: Laeticia exprime son "écoeurement"

L'épouse du chanteur disparu a réagi après l'annonce de Laura Smet concernant la succession de Johnny Hallyday. La fille du rockeur souhaite contester le testament de ce dernier, qui les déshériterait elle et son demi-frère au seul profit de Laeticia.

Une déclaration attendue. La veuve de Johnny Hallyday a réagi aux déclarations de Laura Smet et de ses avocats. Par le biais d'un communiqué transmis à l'AFP ce lundi, Laeticia Hallyday fait part de son "écoeurement de l'irruption médiatique autour de la succession de son époux".

Pour autant, l'ultime épouse du chanteur mort dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017 des suites d'un cancer se dit "sereine". Elle "n'aura de cesse de consacrer toute son énergie à faire respecter le travail et la mémoire de son mari, selon sa volonté et en conformité avec l'esprit de son oeuvre inestimable", explique le communiqué. Le texte indique par ailleurs qu'elle "ne souhaite pas polémiquer par voie de presse".

Le communiqué envoyé par Laeticia Hallyday à l'AFP après les déclarations de Laura Smet et de ses avocats
Le communiqué envoyé par Laeticia Hallyday à l'AFP après les déclarations de Laura Smet et de ses avocats © -

La fille de Johnny Hallyday, épaulée par son demi-frère David, souhaite contester le testament de son père, qui léguerait l'intégralité de son patrimoine à sa dernière épouse. Le chanteur est père de quatre enfants: David Hallyday, né de son mariage avec Sylvie Vartan, Laura Smet, fruit de son union avec Nathalie Baye, et Jade et Joy, qu'il a adoptées avec Laeticia.

Laura Smet compte se "battre"

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indique un communiqué de Maîtres Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime, transmis plus tôt dans la journée à l'AFP. ​​Dans une lettre adressée à son père, Laura Smet explique qu'elle aurait "préféré que cela reste en famille", mais qu'elle a "choisi de (se) battre".

Selon des informations recueillies par BFMTV, venant confirmer celles de LCI, le Taulier avait rédigé et signé quatre testaments. C'est le dernier d'entre eux que souhaitent contester Laura Smet et David Hallyday. Ces dispositions testamentaires, rédigées aux États-Unis où le chanteur s'était installé, "contreviennent manifestement aux exigences du droit français", selon les avocats de l'actrice. En effet, il est "totalement interdit" d'évincer ses propres enfants de sa succession en France, comme l'explique le spécialiste de la gestion de fortune et de patrimoine Éric Pichet à BFMTV.

B.P. avec AFP