BFMTV

Seth MacFarlane: sa blague sur Weinstein aux Oscars en 2013 inspirée par "le dégoût et la colère" 

L'acteur américain Seth McFarlane en septembre 2017 à Beverly Hills.

L'acteur américain Seth McFarlane en septembre 2017 à Beverly Hills. - Fredrerick J. Brown - Getty Images North America - AFP

Lors des Oscars 2013, l'acteur avait fait une allusion à peine masqué à l'attitude de prédateur sexuel de Harvey Weinstein.

La blague de Seth McFarlane aux Oscars 2013 prend aujourd'hui une tout autre dimension. L'acteur, maître de cérémonie cette année-là s'adressant aux cinq actrices nommées pour l'Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle, avait lancé "félicitation, mesdames, vous n'avez plus besoin de faire semblant d'être attirées par Harvey Weinstein", déclenchant une salve de rires un gênés.

Aujourd'hui, plus personne n'a envie de rire. Après les révélations dans la presse américaine des agissements du célèbre producteur, des dizaines d'actrices, de mannequins, ou de femmes l'ayant côtoyé évoquent les harcèlements et les agressions sexuelles dont elles ont été victimes.

"J'ai refusé trois fois de coucher avec Harvey Weinstein"

De nombreuses personnalités du showbiz mais aussi du monde politique, de George Clooney à Hillary Clinton en passant par Leonardo DiCaprio et les Obama ont condamné l'attitude de Harvey Weinstein, se déclarant "écoeurés" ou "choqués". Et louant le courage des femmes qui acceptent de parler.

Seth McFarlane revient lui-même sur ce qu'il savait et sur sa blague des Oscars 2013. Dans un communiqué publié mercredi sur Twitter, l'acteur britannique explique:

"En 2011, mon amie et collègue Jessica Barth (...) m'a fait des confidences sur sa rencontre avec Harvey Weinstein et sur les avances qu'il lui a faites. (...) C'est en pensant à son témoignage que lorsque j'ai présenté les Oscars, je n'ai pu résister à l'opportunité de lui balancer une vanne. Mais ne vous trompez pas, c'était inspiré par la colère et le dégoût. (...) Je respecte et j'applaudis mon amie Jessica et celles qui partagent leur histoire, pour leur décision d'avancer et d'être les champions de la vérité".

Si aujourd'hui, beaucoup semblent tomber des nues, l'appétit sexuel et l'attitude de prédateur du magnat du cinéma n'était pas un grand mystère. En 2012 également, l'actrice et scénariste Tina Fey avait glissé une "blague" dans la série 30 Rock. "Je n'ai peur de personne dans le show business, y déclarait le personnage campé par l'actrice Jane Krakowski. J'ai refusé trois fois de coucher avec Harvey Weinstein... sur cinq".

Magali Rangin