BFMTV

Stranger Things: David Harbour (Jim Hopper) donne les premiers détails sur l'intrigue de la saison 3

David Harbour alias Jim Hopper dans la deuxième saison de "Stranger Things"

David Harbour alias Jim Hopper dans la deuxième saison de "Stranger Things" - Netflix

Dans une interview, l'acteur a confié ses impressions sur la troisième saison de Stranger Things, dont la sortie a été repoussée à l'été 2019.

A quoi ressemblera la troisième saison de Stranger Things? David Harbour, qui prête ses traits à Jim Hopper, a donné quelques indices sur les nouvelles aventures des habitants de Hawkins. Dans une interview accordée au site spécialisé Variety, il explique que la nouvelle salve d'épisodes sera fortement inspirée du film Fletch, sorti en 1985.

D'après lui, le réalisateur de la série, Shawn Levy, a assuré que la troisième saison de Stranger Things serait "plus sombre, plus effrayante". Un choix surprenant donc des producteurs Matt et Ross Duffer, puisque ce long-métrage avec Chevy Chase, réalisé par Michael Ritchie est... une comédie. 

"Fletch est un film autour duquel on va pouvoir jouer et s'amuser cette saison. Ce que vous n'attendiez ni de Stranger Things, ni de l'univers de Spielberg et encore moins d'une saison plus sombre", annonce David Harbour.

L'interprète du policier de Hawkins en a également profité pour donner quelques indications sur sa relation avec Eleven (Millie Bobby Brown), dont il est devenu le père adoptif.

"Leur relation va devenir beaucoup plus complexe"

"Leur relation va devenir beaucoup plus complexe, car vous savez, il arrive certaines choses aux filles et aux garçons quand ils ont 13 ou 14 ans", explique l'acteur.

Et de prédire: "Je ne pense pas qu'il va très bien gérer de la voir devenir une femme sous ses yeux. C'est terrifiant pour lui, peut-être même plus que d'affronter des monstres inter-dimensionnels."

D'autant que David Harbour sous-entend que cette saison, attendue à l'été 2019, serait placée sous le signe de l'amour, y compris pour son personnage, tombé sous le charme de Joyce Byers (Winona Ryder).

"Dès le début, j'ai pensé que c'étaient deux personnes torturées, totalement détruites, mais belles et qui sont comme les pièces d'un puzzle: qui ne peuvent pas se supporter, mais qui ont besoin l'une de l'autre", explique l'acteur. Voilà qui devrait faire cogiter les fans sur la suite de la série...

Lucie Valais