BFMTV

Sculptures de fleurs, cuisine au cannabis et souffleurs de verre: les concours de télé-réalité les plus farfelus de Netflix

Le programme de télé-réalité "Blown away" sur Netflix.

Le programme de télé-réalité "Blown away" sur Netflix. - Netflix

Netflix multiplie les émissions de télé-réalité et concours en tout genre, dont certains sont particulièrement insolites.

Pousser la porte de la rubrique "Téléréalité" de Netflix, c'est un peu comme pénétrer dans une petite boutique des horreurs télévisuelles, peuplée de (beaucoup de) gens qui cuisinent, d'autres qui décorent de grandes ou de très petites maisons, de mormons polygames, de survivalistes ou de souffleurs de verre. Une espèce de boîte de Pandore assez fascinante qui ne demande qu'à libérer son contenu si vous l'ouvrez (et à dévorer du temps que vous n'avez pas).

  • C'est du gâteau, naufrage en cuisine

L'émission animée par Artus, adaptée du format américain Nailed it - également disponible sur Netflix et tout aussi gratiné -, a démarré fin 2019 sur Netflix. C'est un peu l'anti-Meilleur Pâtissier de M6, tant les concurrents rivalisent ici de maladresse. C'est moche, ça dégouline, parfois même, ça tombe par terre et souvent c'est aussi mauvais. De quoi décomplexer tous les pâtissiers du dimanche qui ratent leurs démoulages, se trompent dans les proportions et sont incapables de réaliser une belle déco sur un gâteau. Un invité (Tom Vila, Joséphine Draï...) est témoin chaque épisode de ces naufrages culinaires.

La phrase qui résume tout: "J'ai l'impression qu'on va se régaler, pour une fois"

  • La Grande bataille des fleurs, objet fleuri non identifié

Netflix parvient à intéresser le téléspectateurs aux défis que doivent relever des "sculpteurs floraux". Diffusée sur la plateforme depuis le 18 mai, La Grande bataille des fleurs - The Big Flower Fight en anglais est un concours britannique, réunissant des fleuristes amateurs du monde entier. Par équipes ils doivent réaliser des grandes créatures - libellule, licorne, papillon - des robes, ou toutes sortes de sculptures florales, à grand renfort de grillage à poules, de papier mâché et de toutes sortes de végétaux. L'ambiance n'est pas exactement "flower power" et la concurrence est rude.

La phrase qui résume tout: "Rends-moi mon gazon"

  • Cooked with cannabis, ça plane pour eux

Cuisiné avec du cannabis, récente production Netflix est assez loin de ce qu'on pourrait attendre d'un tel programme. Ici point d'ambiance enfumée, ni de joint suçoté en coulisses, les candidats qui cuisinent du cannabis sous toutes ses formes sont ultra sérieux. Si vous cherchez un ambiance un peu plus détendue, il faut aller chez Cooking on high, autre concours culinaire à base de marijuana. Ces programmes permettent surtout de découvrir la diversité des formes que peut revêtir le cannabis. 

La phrase qui résume tout: "Je veux être le Simon Cowell de la marijuana comestible".

Blown Away, ça passe ou ça casse

Ce concours de souffleurs de verre, En verre et contre tous, en VF, nous vient tout droit du Canada. C'est tout à fait fascinant de voir des formes naîtrent sous nos yeux, des formes en verre, d'autant que le programme est superbement filmé. Les candidats soufflent, suent beaucoup, et parfois laissent tomber leur création à peine refroidie. Il y a du suspense et de la créativité à gogo, à tel point qu'on a parfois un peu de mal à saisir le délire créatif des maîtres verriers.

La phrase qui résume tout: "Tout peut déraper, c'est beau, mais c'est risqué".

Chef & My fridge, vieux restes et plats de chefs

Ce programme coréen des plus réjouissants propose à des chefs d'accommoder les contenus pas toujours frais de people coréens, acteurs ou chanteurs. L'occasion pour le public français de découvrir des ingrédients méconnus, du kimchi, du yuzu, et autres sirops de fruits fermentés ou prunes en bocal.

La phrase qui résume tout: "Ce kimchi est pourri".

Magali Rangin