BFMTV

Sarah Michelle Gellar ne sera pas dans le reboot de Buffy contre les vampires

Sarah Michelle Gellar en septembre 2018

Sarah Michelle Gellar en septembre 2018 - Dave Kotinsky - Getty Images North America - AFP

Si l'annonce d'un revival a effrayé les fans de la série culte créée par Joss Whedon, chacun rêve de voir Sarah Michelle Gellar reprendre le rôle-titre.

Annoncé avec fracas en juillet dernier, le reboot de Buffy contre les vampires est actuellement en préparation.

Si l'annonce d'un revival a effrayé les fans de la série culte créée par Joss Whedon, chacun rêve de voir Sarah Michelle Gellar reprendre le rôle. Dans une interview accordée à The Wrap, elle a confirmé qu'elle ne prendra pas part au reboot. 

"Je ne sais pas grand-chose [sur la nouvelle série], honnêtement", a-t-elle assuré dans une interview accordée à The Wrap. "Je pense que c’est une excellente histoire et je suis heureuse qu’elle soit une nouvelle fois racontée et j’espère que le public la regardera. Mais vous savez j'ai déjà raconté mon histoire."

L'actrice vue également dans Souviens-toi... l'été dernier et Scream 2 poursuit: "Pour moi, la beauté de la série était la folie et les horreurs du lycée qui devenaient de véritables horreurs. Et j'ai beau avoir l'air jeune grâce à mes produits de beauté, je n’ai plus l’air d’une adolescente".

"Le monde semble plus effrayant"

En juillet 2018, la scénariste de la nouvelle version, Monica Owusu-Breen, a tenu à rassurer les fans sur son compte Twitter, expliquant que "Buffy contre les vampires était son Star Wars": 

"Avant de devenir scénariste, j'étais fan. Pendant sept saisons, j'ai regardé Buffy Summers grandir, découvrir l'amour, le détruire. J'ai regardé cette dernière combattre, lutter et tuer. Il n'y a qu'une Buffy. Un Xander, une Willow, Giles, Cordelia, Oz, Tara, Kendra, Faith, Spike, Angel... Personne ne peut les remplacer. La belle et brillante série de Joss Whedon ne peut pas être reproduite. Je ne vais pas essayer de le faire. Mais nous voici vingt ans après. Et le monde semble plus effrayant. Il est peut-être temps de rencontrer un nouveau tueur [de vampires, ndlr]. C'est tout ce que je peux dire pour l'instant."

Jérôme Lachasse