BFMTV

Game of Thrones: les mystères de la série racontés par ses stars à Paris

Keisha Castle-Hughes, Charles Dance et Ellie Kendrick sont parmi les invités du Paris Manga & Sci-Fi Show, qui se tient du 4 au 6 novembre 2016 à Paris.

Keisha Castle-Hughes, Charles Dance et Ellie Kendrick sont parmi les invités du Paris Manga & Sci-Fi Show, qui se tient du 4 au 6 novembre 2016 à Paris. - HBO

La série culte Game of Thrones est à l'honneur lors de la 22ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show avec la présence des interprètes de Tywin Lannister, Meera Reed et Obara Sand. Pour BFMTV.com, ils dévoilent les coulisses de la série, les raisons de sa réussite et la difficultés de garder les secrets qui entourent la fiction phénomène.

"Aucune question sur la saison 7". Avant de rencontrer au Paris Manga & Sci-Fi Show la comédienne Ellie Kendrick, alias Meera Reed dans la série à succès Game of Thrones, les consignes ne sont pas nombreuses. Mais une règle est tout de même imposée: ne rien lui demander sur la prochaine saison. Une saison 7 qui alimente depuis des mois les spéculations de tous les fans, avides du moindre détail susceptible de leur faire deviner ce que les scénaristes ont préparé pour la prochaine saison de la série culte de HBO.

Les mystères de Game of Thrones sont aussi les raisons de son succès. Mais les stars de la série préfèrent s'en amuser. "La question 'Que va-t-il se passer la prochaine saison?" est la plus récurrente des fans", nous confie Ellie Kendrick. Parfois, certains sont plus sournois et demande innocemment 'Et où avez-vous tourné vos dernières scènes?', pensant que je vais leur répondre et leur donner des indices". Et si l'on tente de creuser un peu plus, la comédienne répond avec un grand sourire: "Je peux juste vous promettre qu'une excellente saison arrive. Pour le reste, vous devrez attendre!"

Les larmes d'Obara Sand

Si le silence est d'or (et imposé par HBO) pour les différents interprètes, leur mission s'avère quelquefois difficile quand leur personnage se retrouve au coeur d'une scène-clé. Lors de la fameuse scène du "Hold The Door" la saison dernière, Ellie Kendrick reconnaît avoir eu toutes les peines du monde "à ne rien dire à ses proches". Idem à ses débuts pour sa camarade Keisha Castle-Hugues, qui incarne l'impitoyable Obara Sand depuis la saison 5. Cette fan absolue des livres de George R.R. Martin se souvient d'une anecdote avant même son premier jour de tournage. Lorsqu'elle eut la confirmation de son arrivée dans la série, l'actrice néo-zélandaise de 26 ans se faisait alors une joie d'incarner la fille d'Oberyn Martell, joué par l'acteur Pedro Pascal. 

"J’adorais le travail de Pedro, avoue-t-elle. Je suis tombée amoureuse de son personnage et j'avais hâte de lui donner la réplique. Et alors que je regardais la série avec une amie, j'ai vu l’épisode dans lequel il meurt. J’étais dévastée, en larmes. Mon amie me regardait sans comprendre: "C’est bon, détends-toi, ce n’est que de la fiction!". Mais je ne pouvais pas lui dire la vérité, que j'avais signé pour jouer dans la série. C'était vraiment difficile de garder le secret..."

Ellie Kendrick, dans l'épisode "Hold The Door" lors de la saison 6
Ellie Kendrick, dans l'épisode "Hold The Door" lors de la saison 6 © HBO

"Parfois, on joue les détectives pour découvrir l'intrigue"

S'il est difficile pour les comédiens de garder le secret, ces derniers sont "aidés", souvent à leur insu, par les scénaristes et producteurs de la série qui leur révèlent uniquement ce qui est indispensable pour eux. "Les comédiens ne savent jamais ce qui leur arrivera dans les prochains épisodes, ils ne nous disent jamais rien, explique Ellie Kendrick. On ne sait pas si on va revenir. Je le découvre en lisant le scénario qu’on m’envoie." Et de nous raconter, amusée: "Parfois, le matin d'un tournage, chacun à son script avec sa propre intrigue. Comme nous n’avons pas forcément les parties des autres, il nous arrive de jeter un œil sur leur intrigue, on joue les détectives pour savoir ce qui va se passer!"

Car les acteurs sont parfois autant fans de leur série que certains spectateurs. Charles Dance, emblématique Tywin Lannister durant les cinq premières saisons de la série, avoue continuer à suivre la série avec un grand plaisir. "Je ne la regarde pas avec la frustration de ne pas savoir à l'avance ce qui se passera, je la découvre avec la même excitation que tout le monde", nous confie-t-il. Pour nous assurer son attachement à la série, l'acteur britannique, figure du clan Lannister, loue la "très grande qualité du script", l'intelligence de la chaîne HBO qui "investit son argent de la bonne façon" et la qualité "cinématographique" de la série. "La scène de la bataille lors de la dernière saison était tout simplement phénoménale", se réjouit-il.

La morale de Game of Thrones ?

Présents Porte de Versailles à Paris jusqu'à dimanche (à l'exception de Charles Dance, uniquement présent le vendredi) pour rencontrer leurs fans français, les stars de Game of Thrones ne tarissent pas d'éloges sur la série à succès de HBO. Si tous vantent les rebondissements multiples imaginés par les scénaristes pour accrocher les téléspectateurs, c'est à la question de savoir si la série délivre ou non une morale que les avis divergent.

Charles Dance et Lena Headey dans "Game of Thrones"
Charles Dance et Lena Headey dans "Game of Thrones" © HBO

Violente et sulfureuse, la série est-elle morale? "Absolument pas", pour Charles Dance. Moins catégorique, l'interprète de Meera Reed assure tout de même qu'il est "difficile de trouver une morale dans une série où tout le monde peut mourir à tout moment". De son côté, Keisha Castle-Hugues, dont la particularité est d'avoir été à son époque la plus jeune comédienne nommée à l'Oscar de la meilleure actrice (pour Paï en 2004, à l'âge de 13 ans), Game of Thrones défend des valeurs importantes les valeurs familiales.

"La famille est le coeur de la série. Tout repose sur les liens qui unissent les personnages entre eux," assure-t-elle. Et cette place convoitée au sein de la "famille Game of Thrones", les acteurs ne l'échangeraient pour rien au monde...