BFMTV

Bandersnatch, épisode interactif de Black Mirror: un film, une multitude de possibilités

Capture d'écran de "Bandersnatch", l'épisode interactif de "Black Mirror".

Capture d'écran de "Bandersnatch", l'épisode interactif de "Black Mirror". - Netflix

Avec Bandersnatch, épisode interactif mis en ligne sur Netflix le 28 décembre, les créateurs de Black Mirror, ont trouvé comment vous faire passer encore plus de temps devant votre écran.

Vous étiez encore occupés à monter des construire le Tie Fighter impérial en Lego et à finir les restes de dinde... Vous n'avez pas encore eu le temps de jeter un oeil à la dernière curiosité imaginée par l'équipe de Black Mirror, le scénariste Charlie Brooker, la productrice Annabel Jones et le réalisateur David Slade.

L'épisode surprise mis en ligne le 28 décembre dernier sur Netflix, intitulé Bandersnatch, est interactif. A la manière des "livres dont vous êtes le héros", qui ont fait les délices des jeunes (et moins jeunes) lecteurs dans les années 1980 - souvenez-vous du Sorcier de la Montagne de feu - l'épisode en question propose à l'internaute différents choix, qui vont avoir une incidence sur le déroulement de l'histoire. 

Recommencer et faire un autre choix

Une expérience courante en littérature et dans les jeux vidéos, mais qui reste très rare dans la fiction audiovisuelle. Et qui se révèle tout à fait chronophage. Car si vous êtes si vous êtes un tant soit peu joueur, vous allez vouloir faire ce que vous ne pouvez pas faire dans la vie: recommencer et faire un autre choix. 

Selon Netflix, il y a cinq fins possibles. Mais ce ne sont là que des fins principales. Le Hollywood Reporter, qui a interrogé Charlie Brooker et l'équipe créative de Bandersnatch, Officially, affirme que même eux ont du mal à s'accorder sur le nombre de fins possibles. Le film peut durer entre 60 et 120 minutes selon vos choix, mais, prévient le réalisateur, "si vous ne faites rien (ndlr, le choix se fait automatiquement), vous aurez une médiocre expérience".

Des fans se sont déjà penchés sur la question et ont établi une arborescence représentant chaque choix proposé - cela commence dès les premières minutes avec le choix des céréales du petit déjeuner - jusqu'à chaque fin. 

Atmosphère dérangeante

Netflix s'y était déjà essayé dans des programmes pour la jeunesse (notamment une adaptation du jeu Minecraft) mais c'est la première fois qu'elle propose dans une série destinée aux adultes.

Bandersnatch se déroule dans les années 1980 et met le téléspectateur dans la peau d'un jeune programmeur, à qui l'on propose d'adapter un roman fantastique en jeu vidéo.

Si vous trouvez que l'expérience est une véritable prise de tête, songez un peu au calvaire des scénaristes. "A de nombreux moments, nous nous sommes retrouvés en train de fixer un organigramme compliqué et des lignes de codes", explique Charlie Brooker au Hollywood Reporter. Lorsque Netflix lui a proposé le format, sa première réaction a d'ailleurs été de refuser. Mais en discutant des futurs épisodes de la série avec la productrice Annabel Jones, l'idée s'est imposée.

Black Mirror se prête particulièrement bien à cette expérience. Cette série saluée par la critique est produite sous forme d'anthologie, c'est à dire que les épisodes sont joués par des acteurs différents, et ne partagent pas un scénario central.

Black Mirror explore les rapports entre les humains et les technologies, souvent dans une veine dystopique et dans une atmosphère dérangeante. Sa quatrième saison a été diffusée en 2017 et une cinquième a été officiellement commandée par Netflix en mars.

Magali Rangin avec AFP