BFMTV

Baby Yoda de retour sur Disney+ en octobre, peut-être une série dérivée à l'avenir

The Mandalorian, dévoilée à l'automne dernier pour accompagner le lancement de Disney+, a séduit autant les critiques que les fans de Star Wars. Baby Yoda en est une des stars.

Disney veut capitaliser sur le succès de Baby Yoda, petit personnage de la série The Mandalorian se déroulant dans l'univers de Star Wars, qui a fait sensation sur internet et pourrait à terme avoir sa propre série dérivée.

Dévoilée à l'automne dernier pour accompagner le lancement de la plateforme de vidéo à la demande de Disney, baptisée Disney+, The Mandalorian a séduit autant les critiques que les fans de Star Wars. La deuxième saison sera diffusée en octobre prochain, a annoncé mardi Bob Iger, le patron du numéro un mondial du divertissement, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers. 

"Forte attente pour les produits dérivés de Baby Yoda"

Pour Star Wars, "la priorité est à la télévision pour les quelques années à venir", a-t-il déclaré. Bob Iger a ainsi promis que The Mandalorian connaîtrait d'autres développements, "dont la possibilité d'intégrer de nouveaux personnages" qui pourraient à leur tour être déclinés en série.

Outre le héros caparaçonné et masqué qui donne son nom à la série Disney+, The Mandalorian présentait aussi un minuscule personnage à la peau verte, aux oreilles pointues et aux grands yeux tendres, officiellement appelé "L'Enfant" mais surnommé "Baby Yoda" par tous les spectateurs qui l'avaient aussitôt adopté et décliné sur tous les tons dans les réseaux sociaux.

Ce personnage "a pris le monde d'assaut", suscitant "un accueil sensationnel", a souligné Bob Iger. "Nous savons qu'il y a une forte attente pour la gamme de produits dérivés de Baby Yoda qui vont arriver sur le marché dans les prochains mois", a-t-il ajouté. 

Le retour d'Obi-Wan et un préquel de Rogue One

Bob Iger a également rappelé que d'autres séries Star Wars étaient en préparation, avec le retour d'Ewan McGregor dans le rôle d'Obi-Wan Kenobi, ainsi qu'un préquel du film Rogue One

La plateforme de streaming lancée en novembre par Disney aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas compte désormais 28,6 millions d'abonnés payants, largement au-delà des prévisions, a assuré Bob Iger.

Le groupe Walt Disney a annoncé qu'il avançait au 24 mars le lancement de Disney+ en France, Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Espagne, Italie, Suisse et Autriche, avant d'autres pays européens cet été.

J.L. avec AFP