BFMTV

Révélations de Meghan et Harry: Boris Johnson exprime sa "plus grande admiration" pour la reine

Le Premier ministre Boris Johnson lundi 8 mars 2021

Le Premier ministre Boris Johnson lundi 8 mars 2021 - BFMTV

Le Premier ministre britannique a refusé de commenter davantage les confidences du prince Harry et Meghan à la télévision américaine, très dures pour la monarchie.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé ce lundi "sa plus grande admiration" pour la reine Elizabeth II, refusant de commenter davantage les confidences du prince Harry et Meghan à la télévision américaine, très dures pour la monarchie.

"J'ai toujours eu la plus grande admiration pour la reine et le rôle unificateur qu'elle joue dans notre pays et dans tout le Commonwealth", a déclaré Boris Johnson lors d'une conférence de presse, ajoutant: "Je ne commente pas les affaires de la famille royale et je n'ai pas l'intention de commencer aujourd'hui."

Meghan Markle, qui est métisse, a indiqué lors de son interview accordée à Oprah Winfrey que son mari lui avait révélé que certains au sein de la famille royale s'étaient souciés de la couleur de peau qu'allait avoir leur bébé, lorsqu'elle était enceinte d'Archie, qui aura deux ans en mai. Une déclaration qui a fait l'effet d'une bombe. Depuis la diffusion de l'interview, le monde entier se demande qui a fait le commentaire raciste entachant l'image de la famille royale.

"Jai un profond respect pour ma grand-mère"

Ni la reine Elizabeth II ni son mari n'ont participé aux conversations au sein de la famille royale britannique lors desquelles auraient été formulées des inquiétudes sur la couleur de peau du fils à naître de Meghan Markle et du prince Harry, a affirmé lundi Oprah Winfrey. Le prince Harry n'a pas précisé l'identité de la personne qui a évoqué ce sujet, "mais il a voulu s'assurer que je sache (...) que ce n'était ni sa grand-mère, ni son grand-père", a déclaré l'animatrice à l'émission CBS This Morning.

Le couple a également raconté à Oprah Winfrey les pressions de la presse britannique, et ne plus pouvoir supporter les mensonges qu'elle colportait Si Meghan Markle a pris garde de ne pas attaquer personnellement des membres de la couronne, Harry s'est dit"vraiment déçu" par son père, le prince Charles, alors qu'il traversait une période difficile. En revanche, Harry a loué la reine Elizabeth II. "Ma grand-mère et moi avons une très bonne relation et une entente", a-t-il dit. "Et j'ai un profond respect pour elle."

J.L. avec AFP