BFMTV

Pourquoi Rod Stewart et le prince Philip raillaient Elton John

Elton John à Washington en mai 2015.

Elton John à Washington en mai 2015. - ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Dans son autobiographie Me (Moi), sortie mardi, le chanteur britannique évoque le club de foot de Watford, dont il est président, qui lui a "peut-être sauvé la vie", mais aussi valu quelques moqueries

Propriétaire et président de Watford dans les années 1980, Elton John a révélé que son club de foot lui avait peut-être "sauvé la vie" au cours de "la pire période" de son existence. Même s'il dû essuyer des moqueries et critiques de la part de certaines personnalités. 

"J'ai été président pendant la pire période de ma vie: des années d'addiction et de déprime, de relations ratées, de mauvaises décisions dans mes affaires, de procès et de tourments sans fin" écrit le chanteur de 72 ans dans son autobiographie Me (Moi), sortie mardi.

"Au long de tout cela, Watford a été une constante source de bonheur pour moi", ajoute-t-il. "Si je n'avais pas eu le club de football, Dieu sait ce qui me serait arrivé. Je n'exagère pas en disant que Watford pourrait bien m'avoir sauvé la vie."

Des matches gravés dans sa mémoire "pour toujours"

Elton John a pris la tête du club en 1976, alors qu'il venait d'être relégué en quatrième division, avec l'ambition de le faire remonter dans l'élite.

La nomination de Graham Taylor comme entraîneur a été le départ d'une folle épopée qui a vu les Hornets disputer le titre au grand Liverpool en 1982/1983 et perdre une finale de Coupe d'Angleterre contre Everton en 1984, avant de rentrer dans le rang.

"Pour des raisons évidentes, il y a des pans entiers des années 80 dont je n'ai aucun souvenir, mais tous les matches de Watford auxquels j'ai assisté sont gravés pour toujours dans ma mémoire", assure-t-il dans son livre.

"Vous avez l'air d'un parfait idiot"

Mais il a reconnu également que sa passion et son engagement pour le club de la banlieue de Londres, dont il est président d'honneur à vie, lui ont valu des railleries de collègues du showbiz. Parmi eux, Rod Stewart, fan invétéré du Celtic mais qui trouvait que Watford était un club qui manquait de paillettes pour la star du Glam Rock, mais aussi un membre de la famille royale...

Le Prince Philipp avait en effet des mots parfois très durs pour exprimer son mépris, comme cette fois où il a vu le chanteur au volant de son Aston Martin aux couleurs du club:

"Ridicule. Vous avez l'air d'un parfait idiot. Débarrassez vous-en !", avait décrété l'époux d'Elizabeth II.
N.B. avec AFP