BFMTV

Pourquoi Mushu n'est pas dans le remake de "Mulan"

Mulan

Mulan - Disney

Mushu, le dragon confident de Mulan, n'a pas été intégré au remake du célèbre dessin animé de Disney. La réalisatrice du film s'explique.

Son absence a été déplorée dès la mise en ligne de la bande-annonce: Mushu, le dragon qui accompagne Mulan dans ses aventures et lui sert de confident, n'a pas été intégré au remake du célèbre dessin animé de Disney afin que le film soit le plus réaliste possible, a assuré la réalisatrice Niki Caro dans une interview accordée à USA Today:

"Nous avons été inspirés par ce que Mushu a apporté au film animé, c'est-à-dire l'humour et la légèreté, et notre défi était d'injecter cette dimension aux relations entre Mulan et les soldats", raconte la réalisatrice. Selon elle, une partie du travail d'adaptation était justement "de s'en tenir au réalisme de l'histoire" de Mulan, qui prend des allures de film de cape et d'épée à la Tigre et Dragon.

Des raisons politiques?

Le retrait de Mushu, doublé en V.O. par Eddie Murphy et en V.F. par José Garcia, aurait aussi des raisons politiques. Interrogé en février dernier par The Hollywood Reporter, Stanley Rosen, spécialiste de la Chine et professeur à l'université de Californie du Sud, a révélé que "Mushu était très populaire aux Etats-Unis, mais que les Chinois le détestait", car il "trivialisait" leur culture. Le personnage aurait été supprimé pour éviter susciter le couroux de la censure chinoise.

Les droits de Mushu, enfin, seraient détenus par Jeffrey Katzenberg, ancien homme fort de Disney dans les années 1990. Le puissant producteur, derrière les succès de La Belle et la Bête, Aladdin et Le Roi Lion, aurait ainsi obtenu en quittant Disney les droits de Mulan, un film dont il avait supervisé le développement avant son départ. Ce qui expliquerait l'absence de Mushu, mais aussi des chansons du dessin animé, autant d'éléments ajoutés à cette adaptation d'une célèbre légende chinoise.

Reporté à trois reprises, Mulan sortira finalement en France le 4 décembre sur la plateforme de streaming Disney+. Disponible trois mois après le reste du monde, le film sera accessible sans surcoût.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV