BFMTV

Polnareff juge "intolérables" les attaques de son producteur

Michel Polnareff sur scène à Cognac pendant sa tournée en 2016

Michel Polnareff sur scène à Cognac pendant sa tournée en 2016 - Guillaume Souvant - AFP

Le chanteur a posté un message sur Facebook pour défendre le docteur Siou, qui lui a "sauvé la vie".

Sur fond de polémique autour de sa maladie, le chanteur, toujours hospitalisé à Neuilly, a pris ce lundi la défense de son médecin, le docteur Siou. "Je trouve absolument intolérables ces attaques quant à votre intégrité et les menaces qui l'accompagnent", a-t-il écrit dans un message adressé au médecin, et posté sur son compte Facebook.

Selon une enquête du JDD parue dimanche, Gilbert Coullier, producteur de l'artiste, met en cause la véracité de sa maladie qui l'a conduit à annuler deux concerts.

Le médecin, qui s'était déjà justifié dimanche, est revenu ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, sur la polémique.

"Je n'ai vu aucun expert"

"Il est tiré d'affaire, et je suis un peu choqué de toutes ces suspicions. Il a vu plusieurs médecins avant nous qui n'ont pas fait le diagnostic. Je l'ai fait, je lui sauve la vie et tout ce que l'on fait on critique", a-t-il déploré.

"J'entends de ci et de là des doutes sur le diagnostic de ce patient. Mais je n'ai vu aucun expert. J'attends que les gens viennent vérifier les affirmations que j'ai faites", a-t-il également indiqué.

"Une histoire d'assurance"

Pour Fabien Lecoeuvre, agent de Michel Polnareff, le producteur "Gilbert Coullier refuse la maladie de Michel Polnareff par tous les moyens". Il estime qu'il y a derrière ce déni "une histoire d'assurance".

Le producteur a annoncé l'engagement d'une procédure judiciaire. La somme de 500.000 euros est en jeu, soit le montant du remboursement des spectateurs pour les deux concerts annulés. Il a fait établir un constat d'huissier pour démontrer que le jour du concert annulé, Michel Polnareff se trouvait au bar de son hôtel en train de siroter des verres.

Magali Rangin