BFMTV

Plus belle la vie: l'actrice Coline d'Incà victime d'attouchements sexuels sur le tournage de la série

Coline d'Incà dans "Plus belle la vie"

Coline d'Incà dans "Plus belle la vie" - Capture d'écran YouTube - Plus belle la vie

L'actrice raconte le comportement inapproprié dont elle affirme avoir été victime sur le plateau "d'une quotidienne" dans laquelle elle jouait, il y a quelques années.

Dans l'avalanche de tweets générés par le hashtag #Balancetonporc, le témoignage d'une personnalité française est passé relativement inaperçu. Celui de Coline d'Incà, ancienne actrice de Plus belle la vie, qui a raconté sur Twitter le 17 octobre comment un réalisateur a eu un comportement inapproprié lors d'un tournage il y a quelques années. Si elle ne cite jamais nommément la série-fleuve de France 3, certains indices laissent penser qu'il s'agit bien du feuilleton. 

"Ce réalisateur, sur le plateau d'une quotidienne dans laquelle je joue depuis deux ans. Il me plaque contre le mur et me chope les seins devant tout le monde pour montrer à mon partenaire comment il doit jouer la séquence. J'ai 18 ans", écrit l'actrice qui en a aujourd'hui 26.

Elle accuse également une personne "qui pouvait faire quelque chose" mais qui n'a pas pris les choses en main, car l'homme qu'elle accuse était "un ami du producteur". 

Dans cette série de tweets repérée par Télé Star, Coline d'Incà fait état d'autres comportements inappropriés dont elle assure avoir été victime par le passé. Un professeur, en CM2, qui lui a expliqué "qu'on ne s'habille pas comme les traînées" parce qu'elle portait un short, et un photographe qui l'a "rabaissée" à 16 ans parce qu'elle avait refusé de lui montrer son décolleté. 

Les retombées de l'affaire Weinstein

L'actrice conclut son message en interpellant "tous ceux que cette déferlante d'aveux rendra si petits qu'on n'en parlera pas" pour leur dire qu'ils manquent "cruellement d'éducation". Elle conclut avec les hashags #balancetonporc et #moiaussi, au travers desquels de très nombreuses femmes ont pris la parole pour dénoncer les harcèlements, agressions ou viols dont elles ont été victimes. 

Une prise de parole généralisée qui fait suite à la retentissante affaire Weinstein. La révélation de nombreuses accusations d'inconduites sexuelles dont fait l'objet l'ancien producteur tout-puissant d'Hollywood a provoqué un tremblement de terre dans le milieu du cinéma américain. Depuis, des accusations similaires se multiplient, visant d'autres personnalités du show-business telles que Kevin Spacey et Dustin Hoffman. Encourageant des femmes de tous les milieux à prendre la parole. 

B.P.