BFMTV

Parlez-vous le Serge Aurier? Le lexique pour comprendre le joueur

Le défenseur du PSg, Serge Aurier, en décembre 2015.

Le défenseur du PSg, Serge Aurier, en décembre 2015. - Franck Fiffe - AFP

Au delà des insultes proférées par le joueur du PSG, l'épisode Serge Aurier ouvre de nouveaux horizons en terme de vocabulaire. Petite balade au pays des "guez", et des "blédards". OKLM.

Serge Aurier s'est un peu lâché samedi soir, dans une vidéo réalisée avec l'application Periscope. L'arrière droit du PSG n'a pas fini de s'excuser, après ses sorties notamment sur Laurent Blanc, qu'il traite de "fiotte". Il a été mis à pied "à titre conservatoire" par le président du club. Dans la fameuse vidéo, tournée chez lui avec un ami, il répond en langage très fleuri à des questions d'internautes.

Petit décryptage à l'usage de ceux qui, comme Zlatan Ibrahimovic, auraient besoin d'une traduction. En plus de vous permettre de comprendre le footballeur, ce petit guide va vous aider à comprendre plein de choses sur les réseaux sociaux. 

D'abord, Periscope. C'est une application, rachetée par Twitter fin 2015, qui permet "d'explorer le monde à travers les yeux des autres", comme le dit joliment le site de l'appli. C'est un moyen de faire profiter ses abonnés des vidéos que l'on filme avec son smartphone. Cela fonctionne en streaming et on peut filmer ce qu'on veut. Son premier saut en parachute, les coulisses des Victoires de la musique, ou son meilleur pote dans une chambre enfumée en train de rhabiller pour l'hiver l'équipe du PSG. Serge Aurier et son ami Mamadou Doucouré semblent avoir opté pour ce dernier usage. Avec un langage fleuri. Décryptage. 

Sapé comme Jallet

Cela commence avec le joueur de l'OL, Christophe Jallet, affublé d'un "Sapé comme Jallet", allusion au tube de Maître Gims, Sapé comme jamais, récompensé par le public, vendredi dernier aux Victoires de la musique. Une manière d'ironiser sur l'ancien joueur du PSG qui occupe le même poste que Serge Aurier. 

Sevran, c'est chaud

Vient ensuite le tour de Zlatan Ibrahimovic, "il vient de j'sais pas où, mais nous on vient de Sevran, frère, c'est chaud". Traduction, Sevran c'est beaucoup plus dangereux ("chaud", donc) que là d'où vient le grand Zlatan. Banlieue parisienne contre banlieue de Malmö.

Jean-Kévin Augustin est lui aussi "chaud", et même "chaud de ouf". Rien à voir avec Sevran, le terme est ici positif et signifie qu'il est bon, qu'il joue bien au foot. "Il arrive très fort", ajoute encore Aurier, signe qu'il est définitivement chaud.

Ton gars sûr

"C'est qui ton gars sûr du vestiaire?", lui demande un internaute. Un "gars sûr", c'est un pote à la vie à la mort. Celui sur qui on peut compter. Pour un footballeur, c'est celui à qui on prête les clés de sa Porsche.

Blédard

Marquinhos et Lucas, "on dirait des blédards": littéralement quelqu'un qui vient du bled, avec une connotation parfois péjorative. 

OKLM

OKLM: au calme, tranquille. L'ancêtre de OKLM (à prononcer "au calme"), est sans doute le célèbre "à la fraîche, décontracté du gland" des Valseuses de Bertrand Blier. L'expression a été popularisée par Booba, qui a sorti un morceau en 2014 intitulé ainsi. 

Babtou fragile

Rabiot c'est pas "un babtou fragile": babtou est le mot toubab à l'envers, et désigne donc un blanc. Un "babtou fragile" désigne donc un type un peu sensible. Une expression régulièrement dénoncée par le Front national pour mettre en lumière un racisme anti-blanc. 

La meilleure punch'

"C'est la meilleure punch": la meilleure punchline, l'expression la plus choc. Dans ce contexte, on peut facilement dire que la meilleure "punch" de ce Periscope est "Blanc c'est une fiotte".

C'est de l'eau

Pour Serge Aurier, "Van der Wiel, c'est plus de l'eau que de l'eau". Ainsi, le défenseur du PSG s'en prend à son coéquipier Gregory Van der Wiel, qui occupe le même poste que lui mais cire le banc depuis plusieurs mois. "C'est de l'eau" est une expression utilisée pour dire que Van der Wiel ne vaut pas grand chose. L'origine de cette expression viendrait de vidéos virales sur les réseaux sociaux où une certaine jeunesse dorée se douche littéralement au champagne en disant que "c'est de l'eau". Sous entendu, pour eux, cela n'a pas grande valeur. 

Guez

Salvatore Sirigu est, lui "guez": un terme (péjoratif) emprunté au champ lexical du barbecue, puisque "guez" signifie cramé (version contractée d'une "merguez", de fait) et par extension nul. En argot, une "merguez" est une arnaque.

Magali Rangin