BFMTV

Pamela Anderson raconte sa nouvelle vie à Marseille

Pamela Anderson

Pamela Anderson - Jason Koerner / Getty Images North America / AFP

Installée depuis presque un an dans la cité phocéenne, elle dresse un premier bilan de sa nouvelle vie française.

De Alerte à Malibu à Marseille. Depuis un an, Pamela Anderson vit dans la cité phocéenne avec son compagnon, le défenseur de l'OM Adil Rami, qui a été sélectionné dans l'équipe de France pour le Mondial 2018. L'ancienne naïade a raconté sa nouvelle vie dans les colonnes de Paris Match.

"J’adore Marseille! Sa géographie, son décor, ses ruelles, ses musées… Certains prétendent que c’est une ville qui n’est pas sûre. Je pense qu’elle est simplement authentique. Moi, je m’y sens en sécurité, je m’y sens chez moi. Cette ville me ressemble. Les gens y sont vrais, forts, passionnés… et fans de foot !"

La militante pour les droits des animaux se sent bien en France et envisage de rester. Pour cela, elle prend des cours pour mieux maîtriser la langue de Molière: "J'apprends vite. C'est à la fois excitant et frustrant... Mais tout le monde ici est patient avec moi. J'aime tant votre langue. Je relis mes livres préférés en français, je le redécouvre. Quelle poésie!"

"J'ai eu le pressentiment que ma vie se poursuivrait ici"

Même si elle loge désormais sur la corniche Kennedy dans une maison à 3 millions d'euros, elle "vit quasiment comme vous et moi", selon Paris Match avec son compagnon: "On aime la simplicité", dit-elle. "On adore rester à la maison, je lui prépare des plats végétariens, qu'il adore. On passe des soirées tranquilles chez nous avec notre chien. Nous avons une vie saine, paisible, sans chichis, heureuse."

A 50 ans, elle n'a pas hésité une seule seconde avant de démarrer cette nouvelle vie loin de son pays, de ses amis et de sa famille. "Je serais venue ici de toute façon", assure-t-elle. "Depuis mes photos pour Playboy à Saint-Tropez, il y a vingt ans, j'ai eu le pressentiment qu'un jour ma vie se poursuivrait ici, en Provence."

"Je suis juste une femme libre"

Pamela Anderson est également revenue sur l'affaire Weinstein et le mouvement #MeToo. Elle déplore leur inefficacité

"Ces mouvements #MeToo, ces hashtags #Balancetonporc sont si politiquement corrects! Mais qu'est-ce qu'ils changent? On croit avoir fait quelque chose en signant, mais pas du tout! Ok, certains hommes se comportent peut-être un peu mieux. Et puis ça passe... Le pouvoir appartient aux hommes! Comment voulez-vous maintenir une image digne des femmes alors que les vidéos pornos sont aussi faciles d'accès?"

Pamela Anderson est montée au créneau à Oxford et à Cambridge pour évoquer ces questions. Elle a été reçue par des quolibets. "Evidemment, j'ai incarné une forme de liberté, certains m'ont figée comme sex-symbol", dit-elle. "Je suis juste une femme libre, consciente du monde qui l'entoure. Et, en authentique épicurienne, je veux une vie romantique et lyrique. Où est le problème?"

Jérôme Lachasse