BFMTV

Qui est Naza, le rappeur star dans les vestiaires des Bleus?

Les Bleus ont dansé sur ses morceaux P*tain de m*Rde et Mon kiki, et en ont fait des hymnes de cette Coupe du monde à l'issue si heureuse pour la France.

Naza a au moins deux points communs avec Emmanuel Macron: il est né à Amiens et il a accompagné les Bleus dans les vestiaires après la victoire, dimanche soir, en finale de la Coupe du monde, face à la Croatie.

S'il n'était pas physiquement en Russie, ses morceaux P*tain de m*Rde, ou MMM, et Mon kiki, ont ambiancé la fête post-match et de nombreux moments heureux des Bleus.

De J'ai déconné à P*tain de m*Rde

Pour eux, la musique de Naza a été un peu la bande son de cette Coupe du monde. Paul Pogba et Patrice Evra avaient fait de J'ai déconné de Keblack, une sorte d'hymne des Bleus en 2016. Cette année, c'est Presnel Kimpembe qui a joué les rôles de DJ et imposé (entre autre) la musique de Naza.

Le rappeur de 26 ans a d'ailleurs enregistré plusieurs titres avec Keblack, Fais ta mala, et On est équipé en 2016. Des morceaux au rythme très congolais, pays dont la famille de Naza est originaire, mais aussi zouk. 

Naza, de son vrai nom Jean-Désiré Sosso Dzabatou, a grandi à Creil, dans l'Oise. Après un premier EP en 2016, Tout pour la street, il a sorti deux albums studios: Incroyable en 2017, suivi de C'est la loi en 2018. 

Il est arrivé assez tard dans le rap, vers 20 ans, et a eu la chance d'enregistrer en studio directement, sans passer par la case YouTube, comme il l'expliquait en 2017 au magazine en ligne French Finesse. Ses principales références viennent "du bled", la République démocratique du Congo.

Son pseudo, Naza, il le doit au joueur de football brésilien Ronaldo (celui de 1998), dont le nom complet est Luis Nazario de Lima. "Avant, mon blaze c'était Nazario, mais c'était trop long, alors j'ai coupé. En lingala (ndlr: une des langues parlée en République démocratique du Congo), ça veut dire 'je suis'".

"Le foot et le rap ça va ensemble"

S'il est encore assez nouveau dans le métier, c'est déjà une star des réseaux sociaux. Son clip MMM (Mouiller le maillot et mailler) a été regardé sur YouTube près de 38 millions de fois. Moi je vérifie, avec Dadju, a été vu 16 millions de fois, Sac à dos, 17 millions de fois. "Snapchat, et tout, c'est très important, les réseaux, maintenant. C'est même devenu trop important", a-t-il également confié à French Finesse. Ravi d'être devenu l'ambianceur officiel des Bleus, il assure que "le foot et le rap ça va ensemble" et "ça fait plaisir de ouf".

Et pour ceux qui souhaitent prolonger l'ambiance joyeuse du vestiaire des Bleus après cette Coupe du monde, Naza sera à l'Olympia le 30 octobre prochain.

Magali Rangin