BFMTV

Parlez-vous le PNL? Le lexique pour comprendre leur nouvel album

PNL

PNL - Capture d 'écran YouTube

PNL sort ce vendredi 5 avril son troisième album, Deux frères. Séance de décodage d'un lexique bien à eux.

De singles en EP, d'EP en albums, PNL a su imposer un style inédit. Un univers à part, qu'il construit avec sa musique, ses clips, mais aussi une certaine façon de manier la langue française. A base de figures de styles originales (asyndète, paronomase, etc.), d'onomatopées, de mots inventés, d'acronymes et d'argot de la rue, ils ont développé une intrigante poésie urbaine.

Leurs morceaux, truffés de références à des mangas, jeux vidéo, dessins animés parlent de drogue, d'argent et peuvent sembler abscons aux profanes et même parfois aux fans. Voici quelques clés pour apprécier Deux frères, le nouvel album des deux rappeurs, qui sort ce vendredi. Et vous éviter d'être en PLS à l'écoute de PNL.

Commençons par la base, "au DD", le titre du premier extrait de l'album, sorti vendredi dernier, signifie "au dédé", c'est à dire "au détail", en petites quantités. Ici, comme souvent dans les morceaux de PNL, il s'agit de drogue. Les frères des Tarterêts disposent d'autant de mots pour parler drogue que les esquimaux pour décrire la neige.

J'm'endors sous doré: Le "doré" est une drogue appelée wax ou huile de cannabis.

Deuxième ne-grai: comme le précise le site Genius, qui décrypte et analyse les morceaux de rap, il s'agit là encore d'un terme qui désigne un joint de cannabis (une graine, en verlan).

Le taga désigne également le shit. 

Les bacqueux: sont les policiers de la BAC, Brigade anti criminelle.

La mif: c'est un terme qui revient souvent dans les chansons de PNL. La mif désigne la famille. Et pour ces garçons qui sont décidément très famille, QLF, que l'on retrouve souvent dans les textes de PNL, signifie "Que la famille". C'est d'ailleurs le titre de leur premier EP sorti en 2015.

La moula (ou mula): désigne l'argent. Contre toute attente, le terme vient de l'anglais, et se retrouve d'ailleurs dans des paroles de rappeurs américains, de Dr Dre à Kanye West. Mais comme le note Nova, le sens de moula a un peu glissé et peu aussi désormais désigner... de la drogue.

Le biff: l'oseille, le flouze, le pèze.

La hess: le terme vient de l'arabe. Quand on n'a pas de biff, alors c'est la hess, la mouise, quoi.

Igo: diminutif de Amigo, ami en espagnol.

Dans mon unga: le unga est le quartier.

Belek: signifie "attention" en arabe. On dit ainsi "fais belek". Dans l'expression Belek au douze, il s'agit de faire attention au fusil de calibre 12. 

Magali Rangin