BFMTV

Julien Doré à la conquête du Japon

Julien Doré a sorti son dernier album "&" au Japon

Julien Doré a sorti son dernier album "&" au Japon - Karyn Nishimura-Poupee - AFP

A Tokyo, le chanteur français a décidé de conquérir un nouveau public avec son album &.

Avec la sortie de son album & au Japon, accompagné de titres inédits, le chanteur Julien Doré dit réaliser un rêve au moment où la chanson française a plus de mal qu'auparavant à se frayer une place au pays du Soleil levant.

"Les concerts au Japon en juillet 2015 m'ont donné l'envie très forte d'offrir une existence à ce nouvel album dans ce pays précisément. C'était une volonté dès le départ de faire voyager cette musique dans la perspective de rejouer ici", confie-t-il en direct de Tokyo.

L'artiste, révélé dans Nouvelle Star, poursuit: "Le vrai sens de la musique, c'est quand elle dépasse son aspect original, quand elle se transforme et devient un autre objet, en l'occurrence un CD différent, avec un livret de textes traduits en japonais (mais chantés en français) et des titres inédits".

Tokyo, une chanson exclusive

Outre La Javanaise de Serge Gainsbourg, reprise en langue nippone, "revisitée et réhabitée", l'album & publié au Japon comporte Paris-Seychelles, le tube du précédent CD, Love, ainsi que Tokyo, une chanson exclusive inspirée du séjour précédent dans l'archipel.

"Je l'avais écrite pour &, mais c'était la seule chanson citadine et elle rompait avec les autres titres tournés vers la nature, donc nous l'avons enlevée. Mais pour la version japonaise en revanche, elle tombait très bien".

"La musique a cet atout qui fait que peu importe la langue, la distance ou le fossé culturel, elle a une sorte de valeur universelle et une puissance qui dépassent même celui qui l'a créée", souligne le chanteur qui avait été convié sur scène en 2015 par une troupe de Japonais amoureux de la chanson française.

"Un paradoxe qui le rend unique"

Cette fois, c'est un autre passionné, le responsable de la maison de disques Respect Record, Kenichi Takahashi, qui ajoute Julien Doré à son catalogue où figurent entre autres Zaz, Brigitte, Tryo et un coffret de 13 CD de Juliette Gréco.

"Julien Doré, un homme qui, tout en chantant l'amour et la nature, a une présence agressive sur scène, un paradoxe qui le rend unique. Il arrive en outre au Japon avec un titre d'album qui signifie 'et' et représente la notion de lien (kizuna) chère aux Japonais", explique Kenichi Takahashi.

Cette arrivée d'un nouvel artiste français au Japon intervient alors que vient de fermer le Bureau Export, structure semi-publique qui était chargée de promouvoir la musique française dans l'archipel.

Fabien Morin avec AFP