BFMTV

Johnny Hallyday: comment a été réalisé Johnny, son deuxième album posthume qui sort ce vendredi

Retour sur la création de ce nouvel opus, sur lequel on retrouve 12 standards du chanteur réenregistrés avec un orchestre symphonique.

Que je t'aime, L'envie, Quelque chose de Tennessee... Les fans peuvent redécouvrir ces grands classiques de Johnny Hallyday dans des versions inédites. Johnny, le second album posthume du chanteur disparu en 2017, est sorti ce vendredi et propose 12 titres réenregistrés, certains en version symphonique, d'autres en versions acoustiques.

Un projet né par hasard après la découverte de bandes non répertoriées, comme l'explique à BFMTV Xavier Perrot, responsable artistique du catalogue de Johnny Hallyday chez Universal: 

"On est tombés sur des enregistrements studio au milieu d'un live de Johnny. Yvan Cassar (ancien directeur musical de Johnny Hallyday, ndlr) avait fait enregistrer en studio l'orchestre symphonique, et les chœurs, pour permettre à Johnny de bien entendre l'orchestre symphonique. Avec l'ingénieur du son avec qui j'étais, on s'est dit que ce serait magnifique d'avoir Johnny, dans ces conditions-là, en studio, avec un orchestre symphonique."

"Au début, j'avais des doutes"

Chez Universal, on dit banco. Pour que l'album voit le jour, Yvan Cassar est convié pour veiller sur le projet en tant que réalisateur:

"En aucun cas il ne s'agissait d'inventer, de tout changer, de remixer", explique-t-il. "C'était impossible; c'est d'ailleurs bien pour ça qu'au début j'avais des doutes. Toutes les personnes (impliquées dans la création de l'album) sont des gens qui ont travaillé avec lui, et qui ont essayé au maximum d'être fidèles à ce qu'il aurait voulu."

Les 12 chansons ont déjà ravi quelques fans, qui ont écouté l'album en exclusivité mardi soir: "C'est extraordinaire", "Frissons garantis", "On décolle presque du siège", confiaient-ils à BFMTV. Les ventes, elles aussi, pourraient bien vite décoller. Universal a misé fort sur ce projet: plus de 100.000 albums seront mis sur le marché dès la sortie. Par ailleurs, de nouveaux disques posthumes du rockeur sont en préparation. 

dossier :

Johnny Hallyday

Philippe Dufreigne avec Benjamin Pierret