BFMTV

Eurovision: 3 façons de vivre quand même le concours samedi

Des drapeaux durant l'Eurovision 2014 au Danemark

Des drapeaux durant l'Eurovision 2014 au Danemark - Jonathan Nackstrand - AFP

L'Eurovision 2020 est annulée cette année, mais ce n'est pas une raison pour bouder le concours musical le plus kitsch du monde. Confinée, nostalgique ou "maison", on vous propose trois 3 façons de vivre quand même l'Eurovision.

Rangez les paillettes, les folles tenues et les perruques, cette année, pour la première fois depuis sa création en 1946, le concours de l'Eurovision a été annulé. Le covid-19 a eu raison de l'événement, qui devait se tenir à Rotterdam aux Pays-Bas, comme il a eu raison de tous les festivals et spectacles. Mais séchez vos larmes et ressortez les paillettes, les folles tenues et les perruques, car il y a tout de même moyen de faire la fête et de célébrer la variété. Voici comment.

  • En version confinée

Cette année, point de "France two points" et autres "Germany, one point", car point de compétition, ce qui, avouons-le, enlève un peu le sel de l'événement. Mais une version allégée et confinée de l'Eurovision va tout de même se tenir aux Pays-Bas.

Le programme baptisé Eurovision: Europe, Shine a light, en référence à Love, Shine a light, chanson gagnante en 1997. Il sera retransmis sur France 2, qui diffuse traditionnellement le concours, et animé par Stéphane Bern. Faute de compétition, l'événement rendra hommage aux chansons des précédentes éditions. L'émission réunira par Skype les candidats confinés chez eux, dont notre Tom Leeb national.

  • En version nostalgique

France 2 va également cultiver la nostalgie ce samedi soir, avec son programme de deuxième partie de soirée, un documentaire sur l'histoire du concours, intitulé La Grande histoire de l'Eurovision. Marie Myriam, Nana Mouskouri, Anggun, Madame Monsieur, Cyril Féraud, Michel Drucker, Olivier Minne, Dave seront aussi de la partie lors du "préshow".

Mais il y a bien d'autres façons de se replonger dans le passé du concours, en réécoutant des titres-madeleine comme ceux d'Abba ou Céline Dion. Spotify propose ainsi plusieurs playlists pour vous faire revivre les riches heures de l'Eurovision. "Eurovision Winners" par exemple vous replongera dans l'histoire du concours, à grand renfort de Ding-A-Dong, Marie Myriam et France Gall, tout ce qu'il y a de plus vintage.

Sur YouTube aussi, on trouve des compilations de tous les vainqueurs depuis 1956. Enfin, pour faire vivre l'Eurovision, les organisateurs ont diffusé depuis un mois sur YouTube des "Eurovision Home Concert", des candidats des éditions précédentes, ou de cette année, interprétant depuis chez eux, leurs morceaux, ou des reprises d'anciens succès de l'Eurovision.

  • En version "DIY" - faites-le vous-même

Vous pouvez également organiser votre propre concours, avec vos amis. Et vous disputer, comme chaque année, sur le talent des candidats. C'est d'ailleurs ce qu'ont fait les différents fans-clubs européens, réunis sous l'appellation OGAE (Organisation Générale des Amateurs de l'Eurovision) organisant leur "Eurovision Fan Contest" et votant à distance depuis début mai. 

Spotify a pensé à vous et a créé une "Playlist officielle Eurovision 2020", permettant d'écouter tous les candidats. Les clips des candidats 2020 sont accessibles sur la chaîne YouTube officielle de l'Eurovision. Vous n'avez plus que quelques heures pour réviser la chorégraphie des candidats islandais et dénicher des combi vertes.

Sachez d'ailleurs, sans vouloir influencer vos votes, que sur Spotify, le titre des Islandais Think about Things, y est le plus streamé, devant la Lituanie, l'Allemagne, l'Australie, et la Norvège. Et que la France n'apparaît même pas dans le top 10.

Enfin, pour jouer autour de l'Eurovision, il existe aussi de chouettes quiz sur l'histoire du concours, comme ceux que propose le site Eurovisionworld, créé par une communauté de fans. Vous pouvez même y créer les vôtres.

Voilà, il ne vous manque plus qu'une boule à facette et la fête peut (quand même) commencer!

Magali Rangin