BFMTV

Dans les coulisses du dernier album de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday

Johnny Hallyday - Fred Payet / AFP

La maison de disque de Johnny Hallyday vient de dévoiler la pochette de son album posthume, intitulé Mon pays c'est l'amour. Voici ce que l'on sait sur ce disque et sa genèse.

L'album tant attendu par les fans est enfin là. Ou presque. La maison de disque de Johnny Hallyday a dévoilé ce jeudi la pochette et la date de sortie de l'album posthume du rockeur, intitulé Mon pays, c'est l'amour.

Cet album, seuls les très proches de Johnny ont pu l'écouter. David et Laura, ses deux premiers enfants aînés, en ont entendu plusieurs titres, mais pas l'intégralité. Ce disque, à l'enjeu commercial colossal, a été pendant quelque mois suspendu à une décision de justice concernant sa distribution. Il a en effet fait l'objet d'un différend entre Laeticia Hallyday, et David Hallyday et Laura Smet, au coeur d'une bataille juridique concernant l'héritage de la star. L'album sortira le 19 octobre... jour de la Sainte Laura.

Dix titres seulement

Plutôt qu'un album posthume, ce disque est l'ultime album du rockeur préféré des Français. Cet album, Johnny a en effet pu le terminer, avant de s'éteindre, le 5 décembre, des suites d'un cancer du poumon. Sur les 12 ou 13 morceaux prévus, il a pu en enregistrer 10.

Tous les titres de ce dernier disque sont en français, même Back in L.A., signé Christophe Miossec. Les morceaux s'intitulent: Made in rock n roll, Mon pays, c'est l'amour, L'Amérique de William, 4m2, Back in L.A., J'en parlerai au diable, Pardonne-moi, Je ne suis qu'un homme", "Tomber encore" et "Un enfant du siècle".

De Los Angeles à Suresnes

L'enregistrement a commencé en avril 2017 à Los Angeles, au studio Apogée, et s'est achevé en France à la rentrée 2017, dans le studio Guillaume Tell à Suresnes où Johnny avait ses habitudes.

Cet album a été produit par Maxim Nucci, qui avait déjà réalisé et composé l'essentiel du précédent album de Johnny, De l'amour, en 2015. "Il a scrupuleusement respecté l'ensemble des volontés artistiques de Johnny pour en faire un véritable album de rock'n'roll", avait déclaré au printemps le manager du taulier, Sébastien Farran, au Journal du Dimanche.

Le mixage de cet opus résolument rock a été réalisé par Bob Clearmountain, qui avait déjà travaillé sur "De l'amour". Des guitares ont été ajoutées depuis la mort du chanteur ainsi que "deux ou trois arrangements avec d'autres pointures américaines", a précisé Sébastien Farran.

Des artistes comme le chanteur Miossec et le guitariste Yarol Poupaud ont contribué de très près à la création de l'album.

Un album très rock

Côté son, l'album s'annonçait très rock. Pierre Billon, ami très proche de Johnny Hallyday, et compositeur de beaucoup de chansons pour lui, le confirme. Les fans de Johnny "vont retrouver leur Johnny", a assuré ce jeudi sur BFMTV Pierre Billon. "C'est un album intelligemment fait, avec du rock'n'roll pur et dur et speed, avec des très belles ballades et avec tout ce que le public de Johnny aime."

"C'est l'album de sa vie, sûrement le plus personnel", a estimé Sébastien Farran, le manager de Johnny, décrivant la "voix extraordinaire" de Johnny qui avait arrêté de fumer après avoir appris sa maladie.

"C'est l'album de la survie", avait confié pour sa part Laeticia Hallyday dans un entretien accordé en avril au Point, ajoutant: "il y a beaucoup de ce que Johnny a voulu dire avant de partir".

La voix de Johnny, intacte

"La voix est parfaite, a confirmé Pierre Billon. Elle est très puissante, très bien. Il n'ont pas baissé les tonalités. Les tonalités sont ce qu'on connaît, (...) avec la puissance et la propreté qui le caractérisent".

"Ca fait un peu bizarre de se dire qu'il y a un album qui va sortir, avec des chansons auxquelles Johnny ne donnera pas vie. Qu'il n'interprétera pas, qu'il ne chantera pas en live. Il avait ce talent exceptionnel de prendre un enregistrement studio et de le transformer par ses performances scéniques incroyables", a déclaré sur BFMTV Jean-François Chenut, auteur de plusieurs ouvrages sur le chanteur.

Une photo de 2012

La photo de la pochette a été prise par Dimitri Coste. Repéré par Laeticia sur Instagram, Dimitri Coste est devenu ami du couple Hallyday. Il a réalisé cette image dans le cadre de la sortie de l'album L'Attente, en 2012. Le cliché, en noir est blanc, était à l'origine en couleur. "Ses deux derniers albums sont des pochettes en noir et blanc, donc on est dans la continuité de ses derniers disques", précise Jean-François Chenut.

Magali Rangin avec Candice Mahout et AFP