BFMTV

Commémorations de Nice: Michel Legrand, victime d'un malaise lors de l'hommage, va bien

Michel Legrand à Nice, le 14 juillet 2017

Michel Legrand à Nice, le 14 juillet 2017 - Yann Cotsaliou - AFP

Le compositeur français, âgé de 85 ans, a été évacué par les pompiers après sa lecture en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016. L'incident n'a pas nécessité d'hospitalisation.

Petite frayeur sur le miroir d'eau de la promenade du Paillon, ce vendredi soir à Nice. Michel Legrand, qui participait à la soirée en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016, a été sujet à un léger malaise. Après avoir lu Propos à Louis Aragon d'Henri Matisse, le compositeur de 85 ans, auteur des musiques de nombreux films (Les Parapluies de Cherbourg, Yentl) a été évacué de la scène par les pompiers. Une intervention qui n'a pas nécessité d'hospitalisation, comme le rapporte notre confrère Benoît Gugliemi, journaliste à Nice Matin:

Selon le quotidien régional, cet incident est dû au fait que Michel Legrand est monté sur scène à jeun, combiné aux fortes chaleurs de la soirée. Le journal note également que les pompiers sont intervenus sur une dizaine de malaises pour des raisons similaires. 

Un hommage en mots et en musique

Ce vendredi soir, de nombreuses personnalités se sont mobilisées pour commémorer le premier anniversaire de l'attaque qui a fait 86 morts sur la promenade des Anglais. Des comédiens, tels que Line Renaud, Michèle Laroque ou François Berléand ont également lu des textes, avant que l'orchestre Philharmonique et le Choeur de l'Opéra n'entament un concert. Après une minute de silence, Calogero a clôturé les commémorations avec son titre Les Feux d'artifice dont il a écourté la prestation, submergé par l'émotion

Benjamin Pierret