BFMTV

Mort de l'actrice Renée Le Calm à l'âge de 100 ans

Renée Le Calm

Renée Le Calm - Facebook - Cédric Klapisch

La comédienne, souvent vue dans les films de Cédric Klapisch, est morte samedi matin.

"Au revoir Renée..." C'est avec ces mots que le réalisateur Cédric Klapisch adresse un dernier adieu, sur Twitter, à l'actrice Renée Le Calm. D'après un message posté sur le compte Facebook du réalisateur, elle est morte ce samedi matin à l'âge de 100 ans. 

Elle a joué dans six de ses films. D'abord comme figurante dans Riens du tout et Le Péril jeune, puis dans Chacun cherche son chat ou Paris.

"Je m’étais tellement habitué à sa présence que j’avais oublié que ce jour pouvait arriver", écrit-il sur Facebook. "J’adorais cette Parisienne éternelle avec sa façon de parler inimitable et sa gouaille hallucinante."

Du Drugstore aux plateaux de tournage

Comme le rapporte Le Figaro, Renée Le Calm avait entamé sa carrière d'actrice sur le tard, à l'âge de 77 ans. D'après le quotidien, elle avait d'abord travaillé comme "standardiste-dame pipi au Drugstore de Saint-Germain". Figurante à ses débuts, elle accède petit à petit aux seconds rôles.

Entre 2000 et 2010, on a notamment pu la voir dans Filles perdues, cheveux gras, Je vous trouve très beau ou Quatre étoiles. Ces dernières années, elle est apparue dans Enfin veuve d'Isabelle Mergault (2008) et Tellement proches d'Éric Toledano et Olivier Nakache (2009). Elle a également participé à des séries et des téléfilms, comme Un Homme en colère ou Maigret.

"Un monde en voie de disparition"

La réalisatrice Marie Vermillard, qui l'a dirigée dans Lila Lili, lui a également rendu hommage sur Facebook. "Notre amie et voisine depuis 35 ans, l'étonnante Madame Renée de Chacun cherche son chat est morte ce matin. Elle a bien mérité cette deuxième vie de comédienne qui l'excitait tant. 100 ans et une gouaille intacte, un monde en voie de disparition au langage direct, populaire et parisien, sans fard, parfois très cru, même cruel, l'anti esprit du temps 'faux semblants'. Elle avait cette force de vie qui faisait penser que la mort n’y arriverait pas! Et bien voilà, c'est fait, elle y est arrivée. Cette photo d'elle il y a quelques jours."

Benjamin Pierret