BFMTV

Moha La Squale annonce une collaboration avec la marque Lacoste

Moha La Squale (en Lacoste) dans le clip de Bendero.

Moha La Squale (en Lacoste) dans le clip de Bendero. - Capture d'écran - Clip de Bendero - Youtube

Moha La Squale a annoncé sur les réseaux sociaux sa prochaine collaboration avec la marque au crocodile.

On l'avait vu en bonne place lors de défilés de la marque pendant la Fashion Week. Ou arborer des pièces floquées du crocodile. C'est désormais officiel, Moha La Squale va collaborer avec Lacoste. Plus qu'une simple égérie, le jeune rappeur Moha La Squale va créer des pièces pour la marque française. Il l'a annoncé sur son compte Instagram, en publiant une petite vidéo promotionnelle.

Vêtements et titre exclusifs

"C'est fou quoi, je vais faire trois ensembles chez Lacoste", y explique-t-il. "Pour la première fois Lacoste offre à un artiste de designer ses tenues de scène". Le partenariat entre le rappeur et la marque va se matérialiser par du "design de vêtements" mais aussi par un "titre et clip exclusifs", précise le clip promotionnel.

Et s'il s'agit là d'une campagne de communication très bien huilée, le jeune Parisien originaire du quartier de la Banane, dans le XXe arrondissement, affiche une joie potache de participer à cette opération. Son premier album Bendero, sorti cette année, comporte d'ailleurs un morceau intitulé René Croco, hommage à René Lacoste, fondateur de la marque.

Neuilly vs La Courneuve

Avec son sourire XXL, sa bonne humeur communicative, son flow et sa belle gueule, Moha La Squale a séduit le public mais aussi les marques. En l'espace d'un an, il a littéralement explosé. Repéré sur YouTube, il est désormais dans le giron de Warner Bros Records, par l'intermédiaire de sa filiale, le label Elektra Records. A lui désormais les grands concerts, les scènes de festivals et les collaborations prestigieuses.

Si dans les années 1990, la marque de luxe adoptée par les cités et les rappeurs, lorgnait encore plutôt du côté de Neuilly que de la Courneuve, les temps ont changé.

En 1998, le duo Ärsenik posait ainsi en polo Lacoste blanc, sur la pochette de leur premier album Quelques gouttes suffisent. La marque apprécie cependant peu l'hommage du groupe de Villiers-le-Bel, qui effraie la cible d'origine.

"Du camionneur au roi d'Espagne"

"Un certain nombre de nos clients nous en ont voulu d’avoir l’air de nous intéresser à cette cible alors que nous subissons ce phénomène. Et durant 3 ou 4 années, nous avons eu un chiffre d’affaires en baisse", explique ainsi Didier Calon, directeur de la publicité de la marque au crocodile, interrogé par Digital Insiders.

A l'orée des années 2000, L'Express consacrant un article à Lacoste "victime de sa popularité", comme le décrivait l'hebdo. Le directeur exécutif de l'époque, Jean-Claude Fauvet, semblait pourtant s'en accommoder, déclarant:

"Nous venons du sport, un monde qui ignore les ghettos, et nous en vivons. Nous sommes fiers d'être une marque transversale qui va du camionneur au roi d'Espagne".

Aujourd'hui la marque assume son succès chez les jeunes de banlieue et en adopte les codes. Le partenariat avec le charismatique rappeur en est une nouvelle preuve.

Magali Rangin