BFMTV

La couturière Sonia Rykiel est morte

Sonia Rykiel a développé sa marque dans les années 1980 en créant une collection homme et enfant, et une ligne de parfums, d’'accessoires et de chaussures.

La couturière Sonia Rykiel est morte à l'âge de 86 ans, comme l'a annoncé sa fille, Nathalie, à l'AFP. "Ma mère est décédée cette nuit à Paris, chez elle, à 5 heures du matin, des suites de la maladie de Parkinson", a-t-elle déclaré. 

Née en 1930 à Paris, celle qui était surnommée "la Reine du tricot" s'était fait un nom dans le monde de la mode dès les années 1960 avec son concept de "démode", selon lequel les vêtements doivent s’'adapter aux femmes et non l’'inverse. Après avoir créé sa propre entreprise, la célèbre couturière a ouvert sa première boutique à Saint-Germain-des-prés en mai 1968. La jeune femme met alors quelques vêtements en vitrine, en les accompagnant curieusement de livres. "Je n'ai jamais pu démêler la littérature de la mode, ça fait partie de la même histoire", explique cette amoureuse des mots qui s'amuse à en inscrire sur ses pulls ("amour", "artiste", "sexe"...) comme de petits manifestes.

Elle a révolutionné la mode

Sonia Rykiel a développé sa marque dans les années 1980 en créant une collection homme et enfant, et une ligne de parfums, d’'accessoires et de chaussures. Elle lance les coutures à l'envers, le "pas d'ourlet", le "pas doublé". Elle fait du noir la couleur de la féminité et de la séduction, et strie ses célèbres pulls de rayures multicolores. Des motifs ou des mots en strass brillent sur ses vêtements caressants qui dessinent une silhouette fluide, toute en souplesse.

Elle a reçu le prix de l’'Ordre National du mérite, est déclarée officier des Arts et des Lettres et est décorée de la Légion d’honneur. Mondialement connue et reconnue, Sonia Rykiel a révolutionné la mode en imposant notamment ses rayures et ses lettres en strass, créant ainsi un style reconnaissable.

"Une femme libre"

Dans un communiqué, l'Elysée a salué la mémoire d'une "femme libre, une pionnière qui a su tracer sa voie." Sonia Rykiel a "inventé non seulement une mode, mais aussi une attitude, une façon de vivre et d’être, et offert aux femmes une liberté de mouvement." Son style était le "symbole de l'alliance remarquable de la couleur et du naturel, de la fluidité et de la lumière."

Sonia Rykiel, qui compte de nombreux écrivains parmi ses amis, notamment une autre célèbre rousse, Régine Deforges, a publié une dizaine de livres. Elle a signé un recueil de contes écrits pour ses petites-filles, Tatiana, Acacia (1993) et N'oubliez pas que je joue, où elle se livre sur sa maladie de Parkinson (2012). La couturière, qui avait popularisé les fameux pulls rayés, avait également joué son propre rôle dans le film de Robert Altman, Prêt à porter, tourné durant la semaine de la mode à Paris au printemps 1994.

F.M.