BFMTV

Dans les vestiaires du cinéma: Isabelle Adjani dans "L'été meurtrier"

Isabelle Adjani dans le film "L'été meurtrier"

Isabelle Adjani dans le film "L'été meurtrier" - SNC

Retour sur des tenues estivales emblématiques du 7e art. Aujourd'hui, celles d'Isabelle Adjani dans L'été Meurtrier.

Un petit village provençal, l'été caniculaire de 1976. Éliane, sulfureuse jeune femme de 20 ans que l'on surnomme "Elle", débarque avec son père adoptif et sa mère, prête à faire tourner les têtes.

Sous ses belles boucles brunes et ses tenues sensuelles, la séduisante jeune femme, incarnée par Isabelle Adjani, cache un lourd secret et un désir de vengeance. Ce thriller rythmé par le chant des cigales, inspiré d'un véritable fait divers, a rencontré un véritable succès et remporté quatre César.

Adjani, qui a décroché le prix de la Meilleure actrice pour son rôle, transperce l'écran avec son regard azur et ses tenues osées (pour l'époque). Ses épaules sont dénudées, ses jupes moulantes et courtes, ses robes légères.

Isabelle Adjani dans "L'été meurtrier"
Isabelle Adjani dans "L'été meurtrier" © SNC

"Sa dégaine très bikini"

Pourtant ce rôle, l'actrice l'a d'abord refusé dès qu'on le lui a proposé - et en grande partie en raison de l'allure de la provocante Eliane. "Je n'avais pas assez de culot pour incarner cette fille pulpeuse, d'une incroyable arrogance, avec sa dégaine très bikini: pas du tout mon style!", confiera-t-elle, des années après la sortie du film, à Gala.

"Dans ce rôle, elle est souvent déshabillée, elle est deux-trois fois nue et le reste du temps avec des petites robes légères qui lui collent à la peau [...] Isabelle venait d'avoir un enfant et elle ne se sentait pas bien physiquement, elle ne s'est pas sentie capable de faire ce rôle", confiait de son côté le réalisateur Jean Becker en 2006.

Adjani finira par revenir sur ses positions. "J'en avais assez de l'image puritaine qu'on avait de moi. J'avais envie de jouer avec mon corps", expliquera-t-elle à Gala en 2017.

Nawal Bonnefoy