BFMTV

"Lupin" avec Omar Sy sur Netflix: les 1001 visages d'Arsène Lupin

Les 1001 visages de Lupin: Romain Duris, le personnage Lupin III et Omar Sy

Les 1001 visages de Lupin: Romain Duris, le personnage Lupin III et Omar Sy - SND - Eurozoom -Netflix

Avant d'être interprété par Omar Sy dans une nouvelle série originale Netflix, le célèbre personnage de Maurice Leblanc a été maintes fois transposé au cinéma et à la télévision.

Gentleman cambrioleur passé maître dans l'art du déguisement, Arsène Lupin fait partie des personnages de fiction les plus adaptés au cinéma et à la télévision.

Sans pouvoir rivaliser avec Sherlock Holmes en nombre de productions, le dandy imaginé par Maurice Leblanc a pourtant séduit le 7e Art dès sa naissance, avec des adaptations de Lupin tournées en France, aux Etats-Unis, en Allemagne, mais aussi en Hongrie et au Japon.

A l'occasion de la sortie, ce vendredi 8 janvier sur Netflix, de Lupin: Dans l'ombre d'Arsène, relecture contemporaine du mythe avec Omar Sy, retour sur quelques-uns des 1001 visages du personnage au cinéma.

Robert Lamoureux, le plus élégant des Lupin

Robert Lamoureux dans "Les Aventures d'Arsène Lupin"
Robert Lamoureux dans "Les Aventures d'Arsène Lupin" © Gaumont

Avant de devenir le réalisateur de La Septième compagnie, Robert Lamoureux a été acteur. Au cours de sa carrière de comédien, il a ainsi interprété Arsène Lupin avec beaucoup de panache et d'élégance dans Les Aventures d'Arsène Lupin (1957) de Jacques Becker et Signé Arsène Lupin (1959) d'Yves Robert. Une suite, avec cette fois-ci Jean-Claude Brialy et Jean-Pierre Cassel dans le rôle des enfants de Lupin, est sortie en 1962: Arsène Lupin contre Arsène Lupin d'Édouard Molinaro. A noter que Jean-Claude Brialy a joué le célèbre voleur dans une mini-série sortie en 1980.

Lupin III, le petit-fils japonais

Lupin III, petit-fils d'Arsène Lupin, icône japonaise et héros de "Lupin III: The First"
Lupin III, petit-fils d'Arsène Lupin, icône japonaise et héros de "Lupin III: The First" © Copyright Eurozoom

Véritable institution au Japon, qui a inspiré des classiques comme City Hunter, Cowboy Bebop ou Détective Conan, la franchise Lupin III a été créée en 1967 par le mangaka Monkey Punch et reste cruellement méconnue du public français. Petit fils d'Arsène Lupin, Lupin III est un espèce de James Bond pervers et libidineux né en plein essor de la contre-culture. Miyazaki a notamment réalisé une de ses aventures cinématographiques, Le Château de Cagliostro (1979).

Le jour où Alain Delon a failli devenir Lupin

Alain Delon e 2019
Alain Delon e 2019 © VALERY HACHE / AFP

En 1970, peu de temps après le succès du Cercle Rouge, Jean-Pierre Melville a une idée: confier le rôle de Lupin à sa nouvelle égérie Alain Delon. "Il me semble absolument être Arsène Lupin. Il va être prodigieux", dit-il dans la revue Cinéma 9 de Novembre/Décembre 1970. Le projet n'a cependant jamais dépassé le stade de cette discussion. Il aurait sans doute été également pris de court par le succès, dès mars 1971, de la célèbre série avec Georges Descrières, qui devient à l'époque l'interprète emblématique du personnage.

Georges Descrières, le plus célèbre des Lupin

georges descrières en arsène lupin
georges descrières en arsène lupin © AFP

Le plus célèbre interprète d'Arsène Lupin, c'est lui: Georges Descrières. Cet acteur de théâtre le joua dans une fameuse série diffusée sur la 2e chaîne entre 1971 et 1974. "A l’époque où le feuilleton passait à la télévision, je recevais des lettres d’hommes et de femmes me demandant d’intervenir pour que leur pension leur soit payée. Comme si j’étais réellement le justicier Lupin", avait-il confié à France Soir en 1985.

Romain Duris, le Lupin du nouveau millénaire

Romain Duris en Arsène Lupin
Romain Duris en Arsène Lupin © SND

En 2004, tout juste auréolé du succès de L'Auberge espagnole, Romain Duris surprend en interprétant le gentleman cambrioleur dans un film qui s'inspire de La Comtesse de Cagliostro pour raconter les origines du personnage. "Dès que [Romain Duris] s'est retrouvé devant la caméra, il y a eu comme une évidence: je tenais mon héros. Romain était l'incarnation parfaite d'un Arsène Lupin jeune et moderne. Il possède cette grâce, cette originalité, ce culot, cette soif de jouer qui lui permettent d'aller plus loin que ce qui est écrit...", raconte le réalisateur du film Jean-Paul Salomé dans le dossier de presse de l'époque.

Richard Gutierrez, le Lupin philippin

Affiche de la série philippine "Lupin"
Affiche de la série philippine "Lupin" © GMA Network

Arsène Lupin n'est pas uniquement populaire en France et au Japon. Le réseau philippin GMA Network a diffusé en 2007 une telenovela inspirée très librement de l'œuvre de Maurice Leblanc. Richard Gutierrez y incarne un personnage nommé... André Lupin, ou Lupin De Dios. On y suit, comme dans Le Masque de Zorro avec Antonio Banderas, les premiers pas du mythe.

Omar Sy, le disciple de Lupin

Omar Sy dans la série Netflix, "Lupin"
Omar Sy dans la série Netflix, "Lupin" © Netflix

Exit le chapeau haut de forme et le monocle: Omar Sy ne campe pas le héros inventé en 1905 par Maurice Leblanc, mais Assane Diop, un admirateur d'Arsène Lupin, ancré dans le Paris d'aujourd'hui. Fausses identités, tours de passe-passe, vol de bijoux... ce père de famille s'inspire du gentleman cambrioleur pour tromper les riches et les puissants et venger son père, mort 25 ans plus tôt après avoir été accusé d'un crime qu'il n'a pas commis.

Produite par Gaumont, la série est composée de dix épisodes, dont les cinq premiers, d'une quarantaine de minutes, seront disponibles vendredi. Trois sont réalisés par le Français Louis Leterrier (Insaisissables) et deux par la Chilienne Marcela Said (Mariana). Aucune date n'est annoncée pour la deuxième partie de cette première saison, conçue comme un "divertissement familial" et "rassembleur".

Jérôme Lachasse avec AFP