BFMTV

Les YouTubeurs à suivre: Alex, le "French Guy Cooking" qui va vous faire aimer la cuisine

Avec sa recette de lasagnes, le Youtubeur Alex vous apprend en réalité 11 compétences de chefs

Avec sa recette de lasagnes, le Youtubeur Alex vous apprend en réalité 11 compétences de chefs - BFMTV - Alex French Guy Cooking Youtube

Que ce soit pour apprendre une nouvelle recette de cuisine bien de chez nous, découvrir des spécialités étrangères ou se divertir en admirant des croissants en train de dorer, la chaîne d'Alex a forcément quelque chose à vous offrir. Et pourrait même bien vous inciter à sortir de votre zone de confort culinaire. On parie?

Entre les vidéos pas-à-pas et les recettes simplifiées qui pullulent aujourd'hui, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas vous concocter de bons petits plats. Encore faut-il en avoir l'envie. Et c'est là qu'intervient le YouTubeur Alex, connu il y a encore peu sous le pseudonyme du French Guy Cooking. Ses vidéos à l'esthétique savoureuse, son approche originale et son sens de l'humour, vont non seulement vous apprendre plein de choses sur le monde merveilleux de la cuisine, mais peut-être aussi vous inciter à vous y mettre.

La formule, en tout cas, a séduit les jurés des Shorty Awards, sorte d'Oscars de YouTube, où Alex, seul Français en compétition, figure parmi les six finalistes de la catégorie "food". Verdict le 5 mai à New York.

C'est qui?

Derrière French Guy Cooking, Alexis Gabriel Aïnouz dans la vraie vie, se cache un autodidacte touche-à-tout. Avant de devenir le cuisinier audacieux qui cartonne sur le net, ce Parisien de 34 ans a connu un parcours pour le moins éclectique, dont chaque étape sert aujourd'hui son aventure connectée. Prenez une formation d’ingénieur en informatique, ajoutez-y des expériences professionnelles dans la publicité puis la photographie, saupoudrez le tout d’un peu de marketing, et vous comprendrez ce qui rend son travail si efficace.

C'est en 2013 qu'il se lance dans le YouTube game. Passionné de cuisine, il démarre l'aventure avec une simple vidéo d'omelette, à des années lumières de ses productions actuelles. Dès le départ, et alors qu'il ne connaît pas encore grand chose à l'univers impitoyable des YouTubeurs, le trentenaire prend une décision capitale en s'exprimant en anglais. De quoi nourrir un double objectif: toucher une audience plus large et faire rayonner, encore un peu plus, la culture culinaire française à l'étranger.

  • Un choix ô combien payant. Six ans après ses débuts, Alex n’est plus très loin du cap mythique du million d’abonnés à sa chaîne. Ses réalisations lui ont notamment permis de côtoyer le très médiatique Jamie Oliver lors d’un concours de cuisine, et même de publier un livre à l’automne dernier, Just a French Guy Cooking: Easy Recipes and Kitchen Hacks for Rookies, préfacé par le chef cuisinier britannique. D'aucuns le considèrent à ce titre comme l'une des figures incontournables de la scène food sur Internet.

C'est quoi?

Difficile de rendre justice à tout ce que l'on peut trouver dans l'univers du French Guy Cooking, tant il ne se contente pas de détailler des ingrédients puis de vous dire comment les mélanger. Derrière chaque vidéo se cache une histoire, un défi. Si certains sont ponctuels, d'autres font l'objet de séries: "Comment élaborer son vin maison de A à Z?", "Faire maturer une côte de boeuf dans son propre frigo", "Mettre au point sa propre production de ramen instantanés".

D'autres productions se concentrent plus sur les accessoires et les outils, comme quand Alex va forger son propre couteau ou apprendre aux internautes comment les personnaliser. Parfois on se focalise sur une recette à reproduire et perfectionner, l'épisode d'après c'est la machine pour arriver à nos fins qui devient la star du show. L'approche, plutôt pratique, peut s'accompagner d'explications théoriques, voire d'une vulgarisation scientifique, à l'aide de schémas et d'équations savamment dessinées sur un frigo bleu en guise de tableau.

C'est ici l'une des forces de notre YouTubeur, une même vidéo peut répondre à plusieurs attentes bien différentes, qu'il s'agisse d'apprendre à faire un plat, de comprendre les transformations chimiques qui opèrent dans la casserole, ou de tout simplement se divertir avec des séquences aux intrigues et mises en scènes aux petits oignons. Le tout agrémenté d'un humour efficace, et d'un accent frenchy si apprécié de nos amis anglophones.

Ce qu'il faut voir

Avec sa chaîne YouTube, Alex offre à ses spectateurs une certaine immersion: quand il se lance dans une nouvelle épopée culinaire, il partage devant la caméra son projet, ses questions, ses doutes. Il se filme en train d'essayer, de faire face à des obstacles, d'échouer, de recommencer, jusqu'à y arriver. Ses erreurs et ses trouvailles, d'une certaine manière, deviennent aussi celles de l'internaute. Impliqué de la sorte, ce dernier pourra alors être plus que jamais tenté de reproduire chez lui ce qu'il découvre. De l'aveu d'Alexis, la série pour s'initier à faire du pain est l'une de celles qui pousse le plus de gens à sortir de leur zone de confort et à mettre la main à la pâte.

Autre illustration du côté "jusqu'au boutiste" du YouTubeur, sa vidéo dans laquelle il vous propose de réaliser des lasagnes de A à Z, tout en apprenant et perfectionnant 11 compétences que tout cuisinier digne de ce nom se doit de connaître.

Pour ceux plus intéressés par le plaisir simple d'un divertissement, la séquence où il reçoit une machine à faire des pâtes complètement cassée et qu’il s'amuse à perfectionner par la suite se révèle très satisfaisante. Une manière parmi tant d'autres de se régaler avec Alex.

Jérémy Maccaud