BFMTV

Les YouTubeurs à suivre: Mia dépoussière l'opéra, avec L'opéra et ses zouz 

Mia Mandineau et sa chaîne L'opéra et ses zouz.

Mia Mandineau et sa chaîne L'opéra et ses zouz. - Capture d'écran - Youtube

YouTube regorge de pépites en tous genres. Cette semaine, on découvre L'opéra et ses zouz, la chaîne d'une YouTubeuse qui cause de Wagner et Verdi avec des mots d'aujourd'hui.

L'opéra est pour vous un concept un peu poussiéreux? Ecouter du Wagner vous donne envie d'envahir la Pologne? La Traviata, connaît pas? YouTube a ce qu'il vous faut. La chaîne L'opéra et ses zouz, raconte les grands opéras, comme Lohengrin de Wagner ou la Traviata de Verdi en des termes tout à fait actuels. Façon Jean Rochefort revisitant les classiques dans Les boloss des belles lettres. On kiffe. 

C'est qui?

Mia Mandineau, créatrice de la chaîne, est étudiante au conservatoire d'Amsterdam où elle suit des études de chant lyrique. L'exubérante jeune femme raconte dans une de ses vidéos avoir commencé son éducation musicale par le piano et le violon. "J'étais pas très bonne, ni dans l'un, ni dans l'autre", conclut-elle modestement. Biberonée "au hip hop et au rock'n roll", la jeune Mia n'a pas vraiment baigné dans l'opéra étant enfant. A l'exception d'une première à laquelle sa mère l'avait emmenée lorsqu'elle avait 4 ans. "C'était une générale, de Britten, Billy Budd. Je crois qu'on est partis après le 1er acte." 

C'est l'envie de rendre plus accessible, de démystifier un peu l'opéra, qui lui a donné envie de faire des vidéos. "Quand on vient d'un milieu où l'opéra ne fait pas partie de notre quotidien, on se fait toute une montagne de cet art. On se dit que c'est compliqué. On se dit que c'est intello, qu'il faut bien s'habiller pour y aller, alors qu'en fait pas du tout", décrit-elle. 

C'est quoi ?

L'opéra et ses zouz - 4.400 abonnés et une dizaine de vidéos - défriche avec fraîcheur et humour les plus grands opéras, de La Traviata de Verdi à Samson et Dalila de Saint Saëns, notant "le petit échange de regards coquinou" entre Violetta et Alfredo, les héros de La Traviata, qui "se kiffent mutuellement et se sautent dessus". Ces séquences s'intitulent "J'te résume". 

Et puis parce qu'il faut bien commencer par les bases, Mia Mandineau explique également à quoi correspondent les différentes voix, tâche pas si facile et qu'elle "généralise de ouf", pour que tout le monde comprenne bien.

Et puis parfois, Mia nous sort, aussi parfois, du Grand théâtre de Genève, aux coulisses de Fauteuils d'orchestre, l'émission animée par Anne Sinclair sur France 3, dans la rubrique "J't'emmène".

Ce qu'il faut regarder

La vidéo sur Lohengrin de Wagner est un must. On y apprend pourquoi le compositeur était un type "plutôt swag", mais aussi un antisémite notoire. L'intrigue de cet opéra de plus de 3 heures y apparaît presque limpide. Après avoir regardé les vidéo de Mia, c'est sûr, l'opéra vous semblera beaucoup moins inaccessible. 

Magali Rangin