BFMTV

Le YouTubeur Logan Paul "désolé" d'avoir filmé un cadavre dans la "forêt des suicides"

Le YouTubeur Logan Paul, dans sa vidéo tournée dans la forêt des suicides au Japon.

Le YouTubeur Logan Paul, dans sa vidéo tournée dans la forêt des suicides au Japon. - capture d'écran - YouTube

Le célèbre YouTubeur américain s'est excusé après avoir montré dans une vidéo un pendu filmé dans la "forêt des suicides", au Japon.

Ca pourrait être un remake du Projet Blair Witch. Une bande de jeune Américains, des YouTubeurs un peu décervelés, se baladant dans la forêt de Aokigahara, près du mont Fuji, et surnommée "Forêt des suicides". Filmés à la manière un peu tremblotante des vidéo amateurs, ils tombent sur le cadavre d'un pendu. "Est-ce qu'on vient de trouver un mort pendu dans la forêt des suicides?", s'exclame, un peu angoissé, un jeune type, coiffé d'un bonnet d'extra-terrestre de Toy Story.

Ce jeune homme blond, c'est Logan Paul, Youtubeur Américain de 22 ans, devenu célèbre grâce à ses vidéos Vine. Il a plus de 15 millions d'abonnés. Cette vidéo l'a contraint de sortir de son registre léger et humoristique.

"Tout ça devait n'être qu'une blague"

Il a en effet dû publier le 2 janvier un long message sur Twitter, pour s'excuser d'avoir commis "une erreur", en postant cette vidéo sur YouTube. Effaré par le torrent de critiques qu'a suscité sa vidéo, Logan Paul écrit donc un mea culpa.

"Je suis désolé. C'est une première pour moi. Je n'ai jamais fait face à de telles critiques auparavant, parce que je n'ai jamais fait telle erreur auparavant. (...) Je ne l'ai pas fait pour les vues. J'en ai déjà beaucoup. Je l'ai fait parce que je pensais avoir des échos positifs et pas un torrent de négativité. Je voulais sensibiliser au suicide et à la prévention du suicide", plaide-t-il. "On me rappelle souvent l'ampleur de ma portée réelle et un grand pouvoir implique de grandes responsabilité, ajoute-t-il reprenant la phrase de Spider-Man, pour la première fois de ma vie, j'ai le regret de dire que j'ai mal maîtrisé ce pouvoir. Cela ne se reproduira pas".

Logan Paul a également publié sur sa chaîne Youtube une vidéo dans laquelle il s'excuse pour son "grave manque de jugement". "je n'attends pas d'être pardonné, je veux juste m'excuser", lâche-t-il l'air contrit. "Les réactions que vous avez vues sur la vidéo sont brutes et sans filtre. Aucun de nous ne savait comment réagir. Je n'aurais jamais dû poster cette vidéo".

La vidéo tournée dans la forêt a été supprimée depuis de son compte, mais reste visible en cherchant un peu. On y voit surtout une bande d'amis venus jouer à se faire peur dans une forêt à la sinistre réputation, et qui se trouve soudain confronté à la mort. "Tout ça devait n'être qu'une blague, pourquoi est ce que c'est devenu si réel?", lance ainsi Logan, incrédule. Le visage de l'homme pendu, filmé de très près par moments, est flouté.

Crise de fou-rire

Logan Paul tente tout de même de délivrer un message à ses millions d'abonnés - la vidéo a été vue plus de 6 millions de fois avant de disparaître de sa chaîne YouTube. Précise que rien de tout cela n'était préparé.

"C'est la première fois que je suis confronté au suicide dans la vraie vie. Le suicide n'est pas une blague. La dépression et les maladies mentales ne sont pas des blagues. Nous sommes venus ici pour le côté 'hanté' de la forêt. Et ça vient juste de devenir très réel".

Indécis sur l'attitude à adopter dans une situation si inédite pour lui, le YouTubeur oscille entre sérieux et crises de fou-rire. On le voit même plaisanter. Ces passages, compilés par des internautes, donnent une image assez désastreuse de lui et de sa bande d'amis. Il explique ainsi à la fin du vlog, avant de boire du saké sur le parking jouxtant le bois, que cette expérience est dans le "top 5" de choses les plus folles qu'il ait vécu.

La forêt de Aokigahara, au pied du mont Fuji est connue depuis les années 1950 pour ses nombreux suicides par pendaison. Elle est même considérée comme l'endroit au monde où l'on se suicide le plus.

Magali Rangin