BFMTV

La dernière vidéo officielle de Johnny

Johnny Hallyday dans le film promotionnel de la Foire du Trône, au profit d'une association Rafaël.

Johnny Hallyday dans le film promotionnel de la Foire du Trône, au profit d'une association Rafaël. - Capture d'écran - Foire du Trône

En juillet 2017, Johnny Hallyday avait enregistré une vidéo pour promouvoir la soirée d'ouverture de la Foire du Trône, au profit d'une association de lutte contre le cancer

Johnny Hallyday venait de finir sa dernière tournée, avec ses camarades des Vieilles Canailles, Jacques Dutronc et Eddie Mitchell, lorsqu'il a enregistré ce petit film promotionnel, le 12 juillet 2017. C'est la dernière vidéo officielle de l'artiste, mort le 5 décembre 2017. Elle a été enregistrée pour inciter le public à venir à la soirée d'ouverture de la Foire du Trône, soirée dont les profits seront reversés à l'Institut Rafaël, Maison de l'après cancer.

"Vendredi 30 mars, à l'occasion de l'ouverture de la Foire du Trône, on vous attend pour une grande soirée au profit d'une association qui me tient à coeur, l'Institut international de cancérologie de Paris", récite le chanteur installé dans le jardin de sa maison de Marnes-la-Coquette.

Guérison des malades

Les fonds réunis doivent servir à financer une maison du cancer et de l'après-cancer "pour plus d'excellence et d'humanité dans la prise en charge des malades, jusque dans la guérison des malades et le retour à la vie quotidienne".

Le rockeur était alors en plein combat contre le cancer du poumon qui l'a emporté moins de six mois après. Marcel Campion a transmis ces images à plusieurs rédactions, dont celle de BFMTV. Le forain, ami de Johnny Hallyday depuis les années 1970 soutient Laeticia Hallyday. 

"La petite, si Johnny ne l’avait pas eue, il serait mort depuis au moins quinze ans. Le jour où elle est intervenue, elle nous a tous écartés, mais elle s’en est bien occupée après. Les enfants devraient la remercier de ce qu’elle a fait pour leur père. Grâce à elle, il a vécu quinze ans de plus" a-t-il déclaré à Europe1.
M. R.