BFMTV

Karine Ferri se confie sur ses photos dénudée, dévoilées dans TPMP 

Karine Ferri en septembre 2018

Karine Ferri en septembre 2018 - AFP

L'animatrice télé, qui a porté plainte contre C8 et la production de TPMP, estime que Cyril Hanouna donne "le mauvais exemple" aux jeunes qui suivent son émission.

Karine Ferri sort de son silence. L'animatrice télé n'avait jusqu'alors fait aucune déclaration publique concernant la dizaine de photos dévoilées fin octobre dans TPMP, et dans lesquelles elle apparaît dénudée. Encore "secouée" par cet événement, la présentatrice de 36 ans s'est confiée dans une interview accordée au Parisien

"Cela a été fait volontairement pour nuire"

La jeune femme y explique avoir fait ces photos à 18 ans, "un âge où l’on est naïf et où l’on fait confiance". "Elles ont été vendues à mon insu, sans que je le sache, et se sont retrouvées en Une d’un magazine et ailleurs, comme si j’avais posé pour eux", raconte-t-elle. "J’ai porté plainte aussitôt. J’ai gagné le procès et en 2004 elles ont été interdites de diffusion". Karine Ferri ajoute ne pas comprendre comme ces images ont fini par ressortir sur C8.

"Dix-huit ans plus tard, ces photos ressortent sans autorisation. Pourquoi? Quelle est l’idée? On fait de la télé pour ressortir les dossiers de chacun? Cela a été fait volontairement pour nuire", assure-t-elle, précisant avoir depuis porté plainte contre la chaîne et la production de Touche pas à mon poste, et laisser "les choses suivent leur cours".

"Où est la bienveillance?"

Karine Ferri poursuit et confie avoir souffert de "cette violence, cet acharnement", elle qui fait ce métier "par amour du public" et n'a jamais souhaité être mêlé à la guerre, "si guerre il y a", entre TF1 et Cyril Hanouna. Ce dernier, selon elle, montre un mauvais exemple à ses téléspectateurs, notamment les plus jeunes. 

"Je pense aux enfants et aux jeunes qui regardent son émission, ou à certains jeunes harcelés dans les cours d’école. Quel exemple leur donne-t-il?", demande-t-elle. "Diffuser ces photos lentement à une heure de grande écoute, dans une émission qui rassemble un million de téléspectateurs, dont beaucoup de jeunes, c’est inapproprié. En tant que mère de famille, je n’aimerais pas me retrouver avec mes enfants devant. C’est violent, sorti du contexte. Où est la bienveillance? Si nous, en télé, on ne bouge pas, si nous laissons faire, où est l’exemple donné?".

N.B.