BFMTV

Kanye West ne "publiera plus de musique" tant qu'il est sous contrat avec Universal et Sony

Kanye West le 7 décembre 2019

Kanye West le 7 décembre 2019 - Angela Weiss - AFP

Sous contrat avec Sony et Universal, le rappeur a annoncé dans une série de tweets (désormais supprimés) qu'il ne produirait plus de musique pour le moment.

Kanye West met entre parenthèses sa campagne présidentielle et annonce une grève de la chanson. Dans une série de tweets publiés dans la nuit de lundi à mardi, plus ou moins nébuleux et décousus, et supprimés dans la foulée, le rappeur américain a indiqué qu'il ne sortirait plus de nouvelle musique tant qu'il serait sous contrat avec Sony et Universal.

"Je ne sors plus de nouvelle musique tant que je n'ai pas terminé mon contrat avec Sony et Universal. Sur Dieu, au nom de Jésus... venez m'attraper", a-t-il écrit, ponctuant son message d'un émoji skieur.

"J'ai besoin de voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en danger pour les miens. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme moderne", a-t-il ajouté dans un autre tweet, assurant être "le nouveau Moïse".

Des tweets de Kanye West
Des tweets de Kanye West © Capture d'écran Twitter

Comme le souligne Variety, il est difficile de déterminer ce qui a déclenché la colère de l'artiste. Le site rappelle que Kanye West a déjà été en conflit avec Sony/ATV, qui possède EMI Publishing, la société qui détient son catalogue - mais leurs différends avaient réglé à l’amiable en janvier dernier.

"Au service du Christ"

Dans sa série de tweets, Kanye West demande aussi à J Cole et Drake, deux artistes avec qui il a eu une mésentente dans le passé, de lui présenter des excuses.

"Je ne suis pas l'industrie frère... Je m'en fous... Je suis au service du Christ. Nous avons besoin que le monde guérisse... Mes frères me manquent. Je refuse de me disputer avec des hommes noirs sur des choses que nous ne possédons pas...", a-t-il écrit. "J’ai le plus grand respect pour tous mes frères. Nous devons nous unir et nous respecter les uns les autres. Nous ne devons plus nous critiquer sur des choses que nous ne possédons pas".

Nawal Bonnefoy