BFMTV

George Clooney: "Je ne voulais pas donner à mes enfants un de ces ridicules prénoms hollywoodiens"

George et Amal Clooney à la Mostra de Venise, le 2 septembre 2017.

George et Amal Clooney à la Mostra de Venise, le 2 septembre 2017. - Filippo Monteforte - AFP

L'acteur ne cesse de s'émerveiller sur sa nouvelle paternité. Attendri, l'ex-célibataire endurci évoque dans Paris Match ses jumeaux et son épouse Amal.

Est-ce une référence à Kim Kardashian, à Beyoncé, et à la cohorte de people qui affublent leur progéniture de prénoms importables? George Clooney, qui se livre dans Paris Match en kiosque cette semaine, explique:

"Je ne voulais pas leur donner un de ces ridicules prénoms hollywoodiens qui ne veulent rien dire. Ils auront déjà bien assez de mal à supporter le poids de leur célébrité". 

L'acteur s'y dévoile en véritable papa gâteau, de ses jumeaux, Ella et Alexander, nés le 6 juin dernier. Les deux bébés Clooney portent en effet des prénoms tout à fait classique, au regard des petits North et Saint West, de Sir et Rumi Carter, les enfants de Jay Z et Beyoncé, ou de Knox, Pax, Shiloh et Maddox Jolie Pitt.

"C’est le portrait d’Amal"

Les enfants de George et Amal Clooney sont nés à Londres, dans le même hôpital que les enfants princiers George et Charlotte Cambridge. L'ex-célibataire endurci le plus convoité de Hollywood est passé du côté obscur de la paternité. Tout juste s'il ne dégaine pas les photos de ses rejetons.

"Vous ne pouvez pas vous imaginer comme ma fille est déjà élégante. Elle a de grands yeux noirs. C’est le portrait d’Amal. Mon fils, lui, ressemble à un élan! Est-ce que vous imaginez qu’il s’assied déjà!", s'enthousiasme-t-il.

Paternité tardive

George Clooney est d'ailleurs le premier surpris de cette paternité tardive.

"Je ne pensais pas qu'à 56 ans je deviendrais père de jumeaux. Mais il faut profiter du voyage", déclare-t-il encore.

En visite à Venise pour la Mostra, où il a présenté son dernier film, Suburbicon, avec Matt Damon, George Clooney, s'est promené dans les rues de la ville avec Amal. C'est là que le couple s'est marié, il y a trois ans de cela. L'acteur et réalisateur ne tarit pas d'éloges sur son épouse.

"Amal est une vraie championne, une athlète olympique. Elle se débrouille à merveille".

En parfaite Shiva, l'avocate internationale la plus glamour du monde, profite de son congé maternité pour écrire un livre de droit.

Magali Rangin