BFMTV

Françoise Hardy: "Derrière chaque homme qui se comporte mal, il y a une maman qui n'a pas pu être là"

Françoise Hardy le 5 avril 2018

Françoise Hardy le 5 avril 2018 - Capture d'écran

Invitée au micro de France Inter, Françoise Hardy a évoqué le mouvement #MeToo et l'héritage de Johnny Hallyday.

Alors qu'elle sort vendredi son nouvel album, Personne d'autre, Françoise Hardy était invitée ce jeudi au micro de France Inter. La chanteuse y a notamment évoqué les mouvement de lutte contre les abus sexuels, qu'elle juge "binaires".

"D'une certaine manière, ça met les gentilles femmes d'un côté et les méchants hommes de l'autre. Et je crois qu'on ne pense pas assez aux raisons pour lesquelles un homme se comporte mal", a-t-elle déclaré. "Derrière chaque homme qui se comporte mal, il y a une maman qui n'a pas pu être là ou n'a pas su lui transmettre de bonnes valeurs".

"Johnny aurait dû en parler à ses aînés"

Interrogée sur le sujet du testament de Johnny Hallyday, l'artiste a confié avoir "beaucoup de compassion pour Laura et David". "L'héritage, ça a une dimension affective. Ils doivent se sentir reniés", a-t-elle dit.

Françoise Hardy a ajouté qu'elle comprenait toutefois "le désir de Johnny de mettre ses petites et sa femme à l'abri".

"Il aurait dû en parler à ses aînés mais je crois que ce n'était pas possible dans son état et aussi avec son caractère", a-t-elle ajouté. "Je pense que c'était quelqu'un qui ne parlait pas beaucoup de ses sentiments".
N.B.