BFMTV

David Séchan "bouleversé" par le retour de son frère Renaud

Renaud en concert à Paris en 2007

Renaud en concert à Paris en 2007 - Stéphane de Sakutin / AFP

Le frère de l'artiste avoue qu'il n'aurait "pas parié un centime sur un nouvel album ou une nouvelle tour­née" de Renaud il y a encore quelque temps.

Le frère de Renaud n'en revient pas. "J'ai été boule­versé par son retour qui relève du miracle", confie-t-il dans une interview de Télé Star à paraître lundi, que s'est procuré Gala.

"Il y a deux ans, je n'aurais pas parié un centime sur un nouvel album ou une nouvelle tour­née! Il ne pouvait pratique­ment plus sortir un son de sa bouche, il était dans un état déses­péré. Je ne pouvais pas ne pas témoi­gner de cette renais­sance. Je l'aime et je suis fier de lui“, poursuit-il.

Toutefois, David Séchan continue de s'inquiéter pour son frère et son "hygiène de vie déplo­rable. J'ai essayé de le mettre au sport, mais j'ai vite renoncé. On a beau être derrière lui, avec sa coach vocale, le répri­man­der parce qu'il fume trois ciga­rettes avant d'entrer en scène, ça ne fonc­tionne pas", explique-t-il.

"Dès qu'il arrête, il retombe en enfer"

Mais le frère de l'artiste pense avoir trouvé le véritable moteur de Renaud: la musique.

"Sa théra­pie, c'est le disque et la scène. Dès qu'il arrête, il retombe en enfer comme cela a été le cas tant de fois. La diffé­rence entre Renaud et beau­coup d'artistes c'est sa capa­cité à la résur­rec­tion", assure-t-il.

En avril dernier, le chanteur a fait son grand retour avec Toujours debout, son 17e album studio. Selon sa maison de disque, il aurait vendu plus de 700.000 exemplaires, soit la meilleure vente de l'année. Depuis le 1er octobre, Renaud a retrouvé le chemin des salles de concert pour une tournée marathon de plus de 130 dates.
Romain Iriarte