BFMTV

Renaud bat tous les records de vente avec son album Toujours debout

Pour son retour, Renaud enchaîne les records. Sorti le 8 avril dernier, son album Renaud, dont est extrait Toujours debout, s'est écoulé à près de 300.000 exemplaires (287.323 très exactement) en une semaine seulement. Un chiffre qui n'avait pas été atteint depuis près de dix ans dans un marché du disques particulièrement morose.

Après un démarrage historique (203.000 albums vendus en trois jours), ce nouvel opus confirme son succès auprès du public. "Ce sont des scores phénoménaux qui me déroutent", confie même l'interprète de J'ai embrassé un flic à BFMTV.

"Des chiffres d'avant la crise"

Président de Warner Music France, Thierry Chassagne explique: "Pour notre industrie, on retrouve des chiffres d'avant la crise, d'il y a dix ou quinze ans." Pour ce dernier, les raisons de ce succès sont simples: "C'est un artiste qui chante vrai, qui parle vraiment aux gens sans entourloupes, avec le coeur".

Ce retour en fanfare ravit non seulement la maison de disques, mais également les autres artistes comme Jane Birkin ou Miossec, qui se réjouit "de voir tout un pays attaché à un bonhomme". Signe de l'intérêt et de l'amour du public pour Renaud, les ventes de billets pour sa grande tournée fonctionnent déjà très bien. La renaissance du phénix est en marche.

Un phénomène d'identification

"Il buvait énormément, Il s'était perdu dans ses vapeurs anisées et il revient avec des choses à dire", a expliqué sur BFMTV Erwan L'Eléouet, biographe auteur de Renaud Paradis perdu chez Fayard. Des proches du chanteur ont raconté au journaliste que c'était cela ou mourir. Selon lui, le succès de Renaud tient beaucoup au lien très fort de Renaud avec les Français avec un phénomène d'identification.

Grand Corps Malade a également réagi à ce retour gagnant vendredi sur BFMTV. Il a raconté comment il avait participé à la renaissance du chanteur au bandana rouge. Le slameur préparait un album où il souhaitait inviter une dizaine d'auteurs. Il savait que Renaud n'avait pas écrit depuis longtemps et est allé le voir dans le Sud. 

"Tu veux parler de quoi?"

"J'ai pris une feuille et un stylo et je lui ai dit, allez viens on écrit, tu veux parler de quoi?", lui a demandé Grand Corps Malade. Le chanteur populaire, lui a répondu qu'il aimerait bien écrire un texte pour son fils Malone. "J'ai trouvé le thème de cette histoire de batterie que Renaud a offert à son fils et j'ai écrit les deux premières phrases pour ne pas lui laisser le choix et le lancer, et là, j'ai assisté à Renaud qui à nouveau se remettait à écrire. C'était moi qui était au stylo mais c'était ses phrases à lui qui sortaient', a-t-il conclu. Après ce coup de pouce, Renaud a écrit un deuxième titre et un troisième, puis finalement un album tout entier avec le succès qu'on connait.

F.M. avec Philippe Dufreigne